Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le retour des problèmes [Pv Chaton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 22
Date d'inscription : 27/08/2013
MessageSujet: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Mar 3 Déc - 19:57

Cinq mois. Cela faisait environ cinq mois qu'elle avait un petit être qui grandissait dans son ventre. Ce dernier avait d'ailleurs bien doublé de volume. Sa poitrine aussi avait gonflé, au plus grand plaisir de son amoureux. Il fallait avouer que l'élémental n'avait pas été très gâté par la nature à ce niveau là, bien que ça ne l'avait jamais vraiment dérangeait. Maintenant par contre... C'était un peu plus problématique. En plus de ça, elle se trouvait énorme et horrible même si Kaen tentait de lui faire comprendre le contraire. Il avait beau lui répété qu'il la trouvait jolie et adorable avec son petit bidon, l'image que lui reflétait le miroir lui déplaisait au plus haut point. Elle avait toujours le nez dans le frigo pour se mettre quelque chose sous la dent, ce qui la faisait encore grossir. A cela s'ajoutait que la jeune femme était rapidement fatiguée et donc faisait la sieste plus souvent, ainsi que le fait que sa chaleur corporelle augmentait semaine après semaine. Néanmoins, la seule note positive de ce cinquième mois était que ses envies de vomir s'étaient enfin estompées. Enfin! Elle n'avait pu à se précipiter aux toilettes au moindre vertiges, ni à supporter des hauts le coeur incessant.

C'était le début de l'après midi. L'élémental était, comme souvent, seule à la maison. Après tout, son amoureux était un peu obligé de travailler pour ramener de quoi vivre convenablement. Ce dernier avait récemment changé d'emploi. Passant de chef d'escouade dans l'armée à simple forgeron. C'était moins dangereux pour lui, et beaucoup moins de stress pour la future maman. Ses pensées n'allaient plus vers la peur de perdre son amoureux. Elle venait de terminer de manger. Une bonne grosse portion de pâte. Une assiette pour deux en somme. Elle allait commencer à nettoyer la vaisselle lorsque l'on frappa à la porte. La jeune femme pensa d'abord qu'il s'agissait de son amoureux qui rentrait plus tôt mais ce n'était pas son genre de rester dehors alors qu'il avait les clés. Finalement, elle laissa en plan ce qu'elle était en train de faire pour aller ouvrir. De la simple curiosité qu'elle regretta fort vite..  C'était un homme. Un prêtre pour être plus exact. Il était habillé d'un long vêtement noir, comme tout membre de cette profession. Ses cheveux et ses yeux étaient foncés. Il semblait gentil même si elle avait un assez mauvais pressentiment. L'homme de foi la salua avant d'entrer sans même attendre une invitation de sa part. Un peu forcée, elle le laissa faire en se reculant. Une conversation débuta

- "Qu'est-ce que vous voulez ?"

- "Je suis venue pour vous aider."

- "Qu'est ce que vous voulez dire par là ? Je vais très bien et je n'ai pas besoin d'aide."

- "C'est Dieu qui m'a dirigé vers vous. Il vous accorde sa miséricorde."

- "Pardon ?"

- "Dieu m'a dit que vous avez pêché. Satan a pris possession de votre futur enfant. Dieu veut vous donner une chance. C'est pour cela que je suis venu. Je vais chasser le démon de votre corps."

Avait il sorti très sérieusement en s'approchant. La jeune femme s'était instinctivement reculée. C'était quoi ce type ?! Et son histoire là ? C'était à dormir debout! Certes, le père du bébé n'était pas tout blanc mais de là à sortir que c'était le roi des démons. C'était pousser le bouchon un peu loin non ? Pourquoi fallait il toujours que les cas désespérés rôdent autour d'elle ? Le prêtre dont le regard était plus qu'insistant s'approchait encore. A tel point qu'elle commençait à se sentir oppressée. Par réflexe purement défensif, elle voulut jeter un froid dans la salle, au sens propre du terme. Sauf que rien ne se produisit. Il ne faisait même pas un petit degré de moins. Même pas! Ça sentait vraiment mauvais pour elle. Surtout que Kaen ne reviendrai pas avant plusieurs heures.

*Fuis*

C'était quoi ça encore ? Une petite voix venait de résonner dans son esprit, et sans attendre la moindre consigne directe de sa part, ses mains attrapèrent les premiers objets qu'elles purent attrapées pour les lancer sur "l'intrus" avant que ses jambes ne la fassent courir à travers le couloir pour rejoindre la cuisine. Vases et décorations se brisèrent en ratant leur cibles. La future maman referma la porte de la pièce rapidement après y être entrer. Elle resta debout derrière l'élément de bois en reprenant son souffle. Même si la distance entre la cuisine et le couloir n'était pas excessivement grande, elle était essoufflée. Son coeur s'emballait déjà comme si elle venait de parcourir un marathon de plusieurs minutes. Et comme le sang circulait plus rapidement dans son corps, la chaleur commençait à la consumer. Kei se laissa glisser le long de la porte. Une drôle d'odeur, qu'elle ne connaissait pas, finit par emplir la cuisine de son parfum. Ses yeux se fermèrent lentement alors que les pas du prêtre se laissaient entendre derrière. Visiblement, il n'allait pas la lâcher comme ça. Il semblait vraiment décider à l'exorciser ou elle ne savait pas quoi. Elle finit par s'endormir alors que ce n'était pas du tout le moment de faire la sieste. C'était juste plus fort qu'elle. Une envie irrésistible qu'elle ne fut incapable de combattre.

Complètement assommée, la victime ne pouvait que se laisser faire. C'est portée comme une princesse que l'homme de foi la fit sortir de la maison familiale. Quelques commères qui rôdaient par pur hasard autour de la demeure interrogèrent l'homme sur ce qui se passait. Ce dernier répondit que la future maman avait fait un malaise et qu'il l'emmenait à l'hôpital pour effectuer quelques tests. La vérité était toute autre mais ces femmes n'avaient pas besoin d'être au courant.


Dernière édition par Kei Hynawa le Ven 6 Déc - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Ven 6 Déc - 15:17

Il était difficile de faire attention au temps qui pouvait passer autour de lui, Kaen avait perdu la notion du temps depuis qu'il avait quitté l'armer royal, bizarrement personne n'était venu lui dire de revenir, il avait était assez claire ou sa présence n'était pas utile ? Peut importe maintenant qu'il y a un petit atelier pour lui non loin de chez c'est tout aussi bien, Kei avait refusé la nouvelle maison, la chaleur d'une forge n'est pas petite, Kaen lui même transpire beaucoup dedans, alors Kei ne tiendrais pas quelque seconde après tout.

La journée est assez tranquille, des commandes de lames a remettre a neuf, après tout nombreux sont les chasseur, mercenaire ou cuisinier qu'on bien besoin d'avoir une lame aiguiser. C'est comme apprendre a manier une épée, cela ne s'oublie pas, son enfance a près de son père lui aura beaucoup servie finalement. D'ailleur il avait renoncé aux deux lames de ses parent, étrange n'est ce pas ? Avant il était près a tuer pour elle, maintenant elles sont dans un placard a la maison, mais naturellement il n'irait pas sortir sans quoi ce défendre, il possède deux couteaux très aiguiser, surement les bijous de son oeuvre, elle coupe le bois comme un beurre, a croire qu'il serait cuisinier s'il sortait ses couteau subitement.

Bref journée tranquille l'homme ferme boutique pour retourner chez lui, l'esprit libre et assez calme il marche doucement, profitant du soleil qui tape encore sur la tête, c'est difficile de resister a faire une siète sous ce beau soleil, autant en faire une dans un lit non ? L'homme se dirige vers chez lui, mais une fois a la porte il remarque que celle-ci n'est pas fermer, elle est légèrement entre ouverte, ce n'est pas quelque chose de normal, quand il entre la scène confirme ses doutes, c'est un vrai foutoir, Kei n'aime pas le désordre, donc quelqu'un a du venir ici et elle a du se défendre ? Ou la personne a mis le souque ? Il vérifie chaque pièce une a une, mais rien, aucune présence de Kei ou de quelqu'un de louche.

Quand il va dehors pour demandé si quelqu'un a vu quelque chose, des femmes lui disent qu'il a bien vu un père emmené la jeune femme inconsciente, il suit les indication a la lettre et ce dirige dans la même direction.

- Elle peut vraiment pas se retenir de me faire inquiéter celle la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 27/08/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Ven 6 Déc - 20:22

La jeune femme ouvrit lentement les yeux. Ses derniers eurent du mal à s'habituer à l'ambiance assez sombre de la pièce où elle se trouvait. Où est ce qu'elle était ? Et qu'est-ce qui s'était passé ? Depuis combien de temps était elle ici ? Elle avait une sorte de mini trou de mémoire. Elle essaya de bouger de toutes ses forces mais n'y parvint pas. Sa tête se tourna d'abord du côté gauche, puis du droit pour constater que ses poignets étaient attachés à l'opposé l'un de l'autre. Ses bras étaient dénudés alors qu'elle était sûre et certaine d'avoir porter un t-shirt manche longue à la maison. Elle baissa les yeux pour constater avec effroi et dégoût qu'elle était en sous vêtement. Ses pieds étaient liés l'un à l'autre. La future maman était crucifiée, comme l'avait été le christ avant. Même si ce n'était pas des clous qui traversaient sa chair. Des flash lui revinrent un peu. Elle avait ouvert la porte. Un prêtre était rentré en lui sortant un discours totalement délirant. Soit disant qu'elle portait l'enfant du diable dans son ventre. C'était complètement absurde. Le bébé était celui de Kaen, voir du noble mais jamais de quelqu'un d'autre. JAMAIS! Et pis le trou noir, le vide.

Elle ne voyait même pas les coins de la pièce qui la retenait prisonnière. Malgré tout, elle savait distinguer très vaguement une porte en face. Il y avait quelques torches au mur, mais pas suffisamment pour éclairer le lieu. La demoiselle devait sûrement se trouver dans un sous sol ou une cave. Elle avait l'impression que son corps "brillait" alors que la chaleur commençait à la consumer. Encore. Ce n'est qu'à ce moment là que l'élémental remarqua que des torches, posées à moins d'un mètre de sa peau brûlaient. Elle avait chaud. Trop chaud. Sa peau perlait déjà de petites gouttes de sueur. Son esprit s'embrumait aussi. Par 'chance' sa vue n'était pas encore troublée. La porte devant ses yeux finit par s'ouvrir, laissant apparaitre son geôlier. Ce dernier tenait à la main un pic de fer au bout arrondis. Ça n'envisageait rien de bon..

- "Je vois que vous êtes enfin réveillée. Nous allons enfin pouvoir commencer. Ne vous inquiétez pas, vous ne risquez rien."

Ça ne la rassurait pas du tout. Mais alors vraiment pas. Qu'est ce qu'il allait débuter ? Encore avec ses histoires d'exorcisme ou elle ne savait pas quoi? L'homme de foi repartit pour revenir à peine quelques minutes plus tard. Cette fois, le bout de "l'arme" était rougit par l'ébullition. C'était une blague ?! Il n'allait pas faire ça ?! Il n'allait pas osé ?! L'individu s'approcha lentement d'elle, comme si il voulait la faire languir, la faire stresser ou ce genre de chose. Les douloureux souvenirs ne mirent pas longtemps à refaire surface. L'épisode du noble avait été le pire de sa vie. Vraiment. Outre les abus, les tortures n'avaient pas été de tout repos. Les coups reçus avaient guéris assez vite. Par contre.. Les marques au fer avaient laissé des cicatrices qui ne disparaîtront jamais. La future maman se rappelait encore de la chaleur et la douleur qu'elle avait ressenti au contact du métal brûlant sur sa peau gelée. Elle avait su se retenir d'hurler à ce moment là mais aujourd'hui... C'était différent. Son corps était beaucoup plus sensible qu'auparavant. L'élémental déglutit lorsque l'homme n'était plus qu'à quelques centimètres d'elle. Elle dit:

- "S'il te plait. Ne faites pas çAAAAAAHHHHHH!!!"

Le fer chauffé se posa juste à gauche de son nombril. Le contact lui sembla durer une éternité. Il ne l'avait même pas écouté parler. Son hurlement avait été tellement strident et puissant que les étages supérieurs avaient du l'entendre. La douleur était telle que sa vue se troubla. Ses poings s'étaient serrés d'eux même et ses dents mordaient sa lèvre. Sa peau la brûlait affreusement et son corps de glace souffrait. Le prêtre recommença l'expérience une seconde fois, en frappant du côté droit de son ventre cette fois. Elle étouffa son cri en mordant ses lèvres à sang. La future maman sentait qu'elle perdait conscience à cause de l'horrible douleur. Son corps ne supportait plus du tout la chaleur. Si jamais le bébé était comme elle il ne survivrait certainement pas à un tel traitement.. Ses yeux se fermèrent lentement et elle sombra à nouveau dans l'inconscience avec pour dernière pensée son amoureux. Kaen..


Dernière édition par Kei Hynawa le Sam 7 Déc - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Ven 6 Déc - 22:09

Il est difficile d'avoir l'esprit saint quand on apprend que la personne qu'on aime par dessus tout viens de disparaître dans les bras d'un homme de foi. Kaen avait appris la nouvelle d'un groupe de femme qui traine souvent devant chez eux, surement leur point de rendez-vous pour discuter entre femme, Kei n'était pas trop sociable, chose que Kaen n'aime pas trop, car le jour ou il ne serait pas la, voir pire, après sa mort qui pourrait bien s'occuper d'elle ? Après tout Kei a une vie beaucoup plus longue que Kaen, il est certain qu'il va mourir le premier, et leur enfant, aura-t-il une espérance de vie d'humain ou comme ça mère ? Dans le fond Kaen souhaite qu'elle hérite de sa mère, on peut dire que plus la vie est longue plus elle est remplie d'embuche et de souffrance ? Oui c'est surement vrai, mais Kaen sait que bord de la mort il regrettera de ne pas avoir la même espérance qu'elle pour vivre encore un peu au coté de la femme qu'il aime et de leur enfant. C'est difficile a imaginé vu que cela risque encore de prendre du temps si Kaen meurt de chose naturelle comme le temps, donc autant profiter du moment présent et de la retrouver entière comme il le fait a chaque fois.

Un homme de foi c'est logiquement dans un endroit de foi n'est ce pas ? Comme une Eglise, naturellement Kaen ne va pas entrer et demande avec le sourire si un homme n'avait pas prit sa femme dans le but dans l’emmené ici, aucun croyant va lui dire gentiment ce qu'il veut savoir malheureusement, autant la jouer fine et allers prendre la porte de derrière pour ce faufiler discrètement. Au début c'est facile de passer les bonne soeur, ou les jeunes disciple pour devenir père ou je ne sais pas quoi de tordue dans leur monde de croyance.

Il fini par prendre la discrétion des étages inférieur, sois le sous sol du bâtiment, des catacombe ? Ou un simple sous sol ? Un peu des deux surement, le plus choquant sont certain salle qui ressemble a des salles de torture, l'odeur du sang est encore présente, on dirait que nos amis ici présent on mal lu leur livre saint, tu ne tuera point, parce que les cadavre encore sur les machines c'est une preuve suffisante; mais bon au nom de dieu c'est idiot s'imagine tout permis c'est vraiment lamentable. Et un autre problème dans ses immenses couloir impossible de se cacher, aucun meuble, impossible de jouer l'araignée au plafond, enfin bon Kaen se fait remarquer assez vite et sans surprise les prêtre sont armer d'arme comme des lances en forme de croix ou ce genre d'objet. C'est pas vraiment le truc de tuer des hommes de foi pour Kaen, sa reste des  hommes stupide pour lui, mais bon les tuer c'est un peu exagérer ? Un hurlement lui fait totalement changer d'avis sur la question.

- AAAAAAHHHHHH!!!

Son cerveau avait réagi a 0,3 seconde, deux fois plus qu'un humain normal, mais bon a force on s'améliore dans ce genre de situation, c'est presque une habitude pour eux dans le fond. Mais l'entendre hurler l'avait mit dans un état de stresser assez elever, peut importe les situation elle n'avait jamais voir rarement levé la voix comme ça, le ton de la voix montre qu'elle souffre fortement. Fini de jouer, il donne un avertissement au gens autour de lui, il se pousse ou c'est un couteau dans la gorge, difficile de choisir n'est ce pas ? Mais bon leur croyance leur fait croire qu'après la mort il y a quelque chose, au diable leur débilité, surtout qu'ils sont que trois pour l'instant, c'est un village donc leur effectif sont pas énorme dans le fond. Et une gorge tranché et de deux, le troixieme s'enfuit sous la peur, la mort leur fait peur finalement dans le fond, l'instint de survie lui fait surement un rappel a l'ordre.

Il fini par arriver dans une pièce assez grande et seul la lumière des torches, c'est une ambiance assez étrange on dirait un club masochiste, c'est vraiment flippant, alors que le prête se retourne, il peut voir qu'une ombre a cause de la lumière derrière lui, seule les yeux rouge et les vêtement tacher de sang son visible. Il arrête de faire ce qu'il était en train de faire a Kei et commence a paniqué.

- Oh Seigneur, protéger moi, le père de cette enfant diabolique est venu le récupérer.

- Espece de fou qu'est que tu raconte et qu'est que tu as fait a ma femme espèce de sadique.

Le pretre s'enfuit rapidement pendant que Kaen fonce en direction de sa cher femme encore dans les vapes, il la détache, regarde si elle n'a rien, on dirait une brulure sur le ventre, pas de saignement c'est déjà ça, mais la chaleur doit lui faire un mal de chien autant la faire sortir d'ici tout de suite, mais alors qu'il se retourne vers la porte trois prêtre avec chacun une lance en forme de croix lui bloque le passage, par contre il n'ose pas leur foncé naturellement dessus, une pression étrange émane du trio, c'est pas comme les autre qu'il aurait croiser, et l'autre détail est qu'ils ont tout les trois le sourire. Kaen met sur son dos Kei histoire qu'elle puisse être plus facilement transportable, il reste au moins cinq minute a se regarder, le trio ne bouge pas, leur but est peut-être qu'il reste ici, autant que Kaen bouge le premier, mais surprise, deux personne surgisse dans son dos, il esquive de justesse, mais ce n'est pas des truc vivant, des pantins ? Il semblerait que l'un deux est un talent assez glauque, après un tour de magie un peut spécial de la part de Kaen il arrive a sortir, le trio reste bouche bé, comment avait-t-il un tel tour, il était devant puis après un clinement de l'oeil plus rien, c'est difficile a dire, mais a l'école de magie les illusions était en option, Kaen était assez doué pour apprendre même s'il secher souvent pour les beau yeux de sa belle il reste un prodige quand il le veut vraiment.

Une poursuite assez rapide, Kaen leur échappe de façon provisoire, difficile a croire mais il se cache dans une chambre de l'église, il dépose sur le lit Kei et reprend son souffle, comme la belle au bois dormant il dépose ses lèvres sur les siennes puis une fois décollé il lui dit quelque chose pour l'aider a sortir de son sommeil.

- Chérie, si tu reste peu habiller comme cela je risque de pas me retenir.

L'effet semble être efficace, Kaen était au dessus d'elle, et vu le peu de vêtement qu'elle avait sur elle son cerveau a du se dire qu'il allait tenter quelque chose.

- Tu te reveille enfin, et tiens pour m'avoir inquiéter comme un fou.

Il lui met une petit pichenette sur le nez en guise de punition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 27/08/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Sam 7 Déc - 16:54

Enfermée et attachée comme une hérésie, le prêtre avait clairement décidé de la purifier de ses soit disant pêchés. Le feu l'entourait sans pour autant toucher sa peau. Puis il y eut le premier contact avec le fer brûlant qui la fit hurler de douleur. Elle étouffa son second cri lorsque le fer la toucha à nouveau. La douleur était tellement intense que l'élémental fut incapable de rester consciente. Ses yeux s'étaient fermés avec une dernière pensée pour Kaen. Elle espérait de tout cœur qu'il vienne la chercher. Qu'il vienne juste les sauver, elle et leur enfant. Même dans l'inconscience, chaque parcelle de son corps lui faisait mal et la brûlait. Elle sentit néanmoins qu'on la détachait. Ses jambes furent incapable de la faire tenir debout mais on la soutient. Puis après quelques secondes sur le sol frais, c'est à nouveau de la chaleur qu'elle percevait. Mais différente de celle d'auparavant. Celle la elle ne la connaissait que trop bien. La douce chaleur du corps de son homme. Ses mains s'agrippèrent à lui instinctivement. Il était son point de repère. Celui en qui elle pouvait avoir confiance sans la moindre hésitation.

La future maman sentit quelque chose de tiède contre ses lèvres. Puis la voix de son amoureux parvint à ses oreilles. Soit disant que si elle restait si peu habillée, il n'allait pas pouvoir se retenir. Il n'allait pas osé quand même ? Ou alors c'était juste une blague ? Néanmoins elle ouvrit lentement les yeux. Elle était allongée dans un lit et Kaen était juste au dessus d'elle. Son visage était neutre. Rien ne laissait transparaître une quelconque colère ou inquiétude envers elle.

- "Kaen.."

"Tu te réveille enfin, et tiens pour m'avoir inquiété comme un fou." avait il dit en lui donnant une petite pichenette sur le nez.

Elle baissa un peu les yeux avant de s'excuser:

- "Je suis désolée. Je n'ai pas voulu ça."

Kei le poussa gentiment sur le côté. Non pas parce que l'avoir au dessus d'elle la dérangeait -enfin si un peu- mais plutôt parce qu'elle avait besoin d'un peu d'air. Beaucoup même. Elle se mit en position assise. Elle avait encore chaud, et le confinement de la pièce ne l'aidait pas à se rafraichir. Il n'y avait aucune fenêtre. Juste une seule et unique porte. Si jamais ils les retrouvaient ils seraient fichus tout les deux. En plus son ventre était affreusement douloureux. Elle tourna le dos à son compagnon en mettant ses pieds par terre. Son teint était encore plus pâle qu'à l'accoutumé. Elle posa sa main sur l'endroit qui lui faisait mal. Le bébé donnait des coups. C'est vrai qu'il avait récemment commencé à bouger. Elle n'en avait pas encore parler avec le brun, même si elle se doutait que ça lui ferait plaisir de sentir l'enfant. Mais ce n'était pas le moment de penser ou même de parler de ça! Le couple devait sortir de cette église.

- "Il faut qu'on sorte d'ici. Je veux pas rester une minute de plus. Je ne pourrai pas courir longtemps ni couvrir tes arrières. J'ai trop chaud pour. Regardes." la future maman se retourna enfin vers son amoureux pour poser sa main plus que tiède sur sa joue avant de poursuivre: "Et même si j'en étais capable tu m'en aurais empêché pas vrai ? Rentrons."

La future maman se mit debout. Ses jambes avaient un peu de mal à tenir sous son poids. Elle mentirait si elle disait qu'elle ne s'en doutait pas. Ça risquait d'être difficile pour eux de sortir. Surtout que des bruits de pas commençaient à se faire entendre derrière la porte. Ça craignait. La jeune femme lança un regard vers son compagnon. Ils faisaient quoi maintenant ? Ils se planquaient dans cette pièce avec uniquement un lit ? Ou alors ils sortaient en se préparant à courir sans savoir où comment sortir ? Kei se mit derrière la porte, du côté gauche. Kaen se mit de l'autre côté. Ils ne leur restaient plus qu'à attendre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Lun 9 Déc - 23:47

Finalement le sauvatage de la petite Kei était un succès dans le fond, même si son corps avait subit des dommages elle et leur enfant était bien vivant c'étais le principale pour Kaen. Après réflexion Kei lui dit ce quels pense de la situation, sortir vite mais qu'elle serait beaucoup trop faible pour toute assistance dans le genre aide au combat, même si elle était dans un état correcte il refuserait de la laissé prendre part au combat et elle doit bien le savoir, c'est bien pourquoi elle ne doit pas osé lui dire dans son état qu'elle va l'aider quand il risque d'avoir une difficulté ou deux.
Kaen attend que quelqu'un passe histoire de l'emmené dans la chambre pour prendre les vêtements, Kei n'allait pas ce baladé presque nue, ce petit plaisir visuel revient a Kaen et personne d'autre. Quoi ? C'est pas la bonne motivation ? Bah on peut dire qu'il veut pas quels attrape froid ? Mais pour un élémentaire de glace cela serait un peu ironique, donc la motivation du brun est largement justifié ! La chance de Kaen ne reste pas un mystère pour lui ou Kei, mais une malchance dans quels sens parfois ? La première personne qui passe Kaen attrape puis la plaque contre le mur, après avoir senti, oui senti physiquement qu'il s'agisait du femme, faut dire que pour faire pression faut appuyer sur le torse, mais quand il s'agit d'une femme c'est la poitrine qui pose problème.

- Kyaa ! N'allait pas si brutalement, je préfère les hommes doux et qui font durée le plaisir !

Kaen reste sens voix, le manque de sexualité chez les bonnes soeur est a ce niveau la, juste une poitrine touché et elle ressorte leur pulsion ? Naturellement il assomme la femme sans attendre qu'elle remarque qu'il ne s'agit pas d'un homme d'église. Kaen pouvait sentir le regard de Kei, dans le genre tu profite bien n'est ce pas Kaen, ou quelque chose dans le genre. Quand il lui retire les vêtements des sous vêtement sont assez osé pour une soeur, et le regard de Kei semble alourdir la situation, quand on dit que Kaen n'a pas chance c'est dans le sens qu'il risque d'avoir une furie sur le dos, mais bon pour lui c'est une marque d'affection qu'elle lui montre rarement comme une humaine basique, il trouve ça plutôt mignon dans le fond.
Une fois les vêtements mit Kei se prépare a sortir, Kaen la suit juste derrière, mais a peine 10 mètre effectuer une lance transperce Kei, naturellement un élément de glace n'a rien a craindre de se genre d'armer, mais Kaen la prend de pleins fouet, vu l'angle il n'avait pas vu l'arme et subitement sorti du dos de Kei il n'avait pas le reflexe d'éviter un objet qu'arrive d'ici, c'était son angle mort malgré qu'il s'agit d'une attaque de front et l'attaquant avait du le remarquer sans problème ou la chance avait sourit a celui-ci qui sait.
Kaen avait prit l'objet dans la hanche[Sur le flanc/le côté droit/...], aucun organe interne touché, mais l'hémorragie est un autre problème, parfois Kaen maudit son faible corps d'humain.

- Kei attrape ma main !

A l'instant ou elle touche la main de son amoureux, les deux se retrouve subitement dehors de l'église, comment ? Oui comment Kaen avait t-il reussi sont petit tour de passe passe ?

- Tu sais, je n'ai pas que fait te courir après quand on était encore a l'école, j'ai appris des trucs utile, mais disons que c'est a double tranchant pour les humains donc c'était mon dernier recours.

Une fois a la maison, bizarrement personne n'était a leur poursuite, surement que en dehors de leur lieux saint ils n'ont aucun pouvoir, mais une fois a la maison Kaen s'écroule, le contre coup de son tour de passe passe se fait ressentir, pour faire plus chiant son corps tout entier devient extrêmement brulant, on pourrait croire qu'il s'agit plus d'un élémentaire de feu qu'un humain dans son état, le totale opposé de la femme qu'il aime, c'est ironique, on dirait le ying et le yang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 32
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Mar 10 Déc - 11:59

Kaen, si la lance transperce le ventre de Kei, tu perds ton enfant, et ensuite si Kaen a acquit de tels pouvoirs n'oublie pas de le mettre sur ta fiche, histoire de ne pas faire de God Fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larenaissance.forumgratuit.be
Messages : 22
Date d'inscription : 27/08/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Mar 10 Déc - 20:53

Après l'avoir sauvé, Kaen l'avait emmené dans une chambre, toujours à l'église. Elle s'était réveillée pour se sentir encore assez mal. Les lieux saints ne lui réussissait. Et la chaleur non plus. Être bientôt maman encore moins. Il n'y avait pas grand chose qui allait en ce moment. En plus, elle était en sous vêtement... Elle s'étonna un peu que le brun ne la regarde pas avec ses yeux de pervers comme il le fait d'habitude. Mais c'était vrai qu'ils avaient d'autre chose à penser. Comme sortir d'ici par exemple ? L'élémental s'était levé après avoir expliquer son envie de rentrer à la maison à son amoureux. Elle se cacha derrière la porte et ce dernier fit la même chose de l'autre côté. Puis ils attendirent que quelqu'un les trouve.

Finalement, lassé de patienter, Kaen ouvrit la porte et entraîna la première personne qui passa sous ses doigts. Naturellement, cette dernière fut plaquée contre le mur, avec la main du brun contre le torse. Et évident, l'otage n'était autre qu'une demoiselle que le garçon peloté devant les yeux de sa future épouse. Oh non elle n'allait rien dire. Elle connaissait déjà sa réponse. "C'était un accident", un malheureux hasard qui tombait sur lui. La belle préféra lui jeter un regard noir. Vous savez de ceux qui pourrait tuer si ils pouvaient. Elle ne prêta pas attention non plus au parole de la nonne, aux dires assez osés. Le brun assomma la jeune femme avant de lui retirer ses vêtements, dévoilant ainsi une petite tenue tout aussi provocante que ses paroles. Le garçon ne rata pas de se rincer un peu l’œil, ce lui lui valut, à nouveau, un regard très lourd de reproche. La future maman lui arracha presque les bouts de tissus de ses mains avant de les enfiler. Il osait regarder cette nana qu'il ne connaissait même pas, et pas elle alors qu'elle était dans la même tenue!! Il le paierait. Et pour la peine elle ne lui dirait pas que son gamin fait déjà ses premiers mouvements!

Kei sortit la première de la pièce, suivi de son d'idiot d'amoureux. Il restait derrière elle, comme si elle était son bouclier. Ça ne devrait pas plutôt être l'inverse ? En cas d'attaque elle était en première ligne. Bon c'est vrai que le déguisement l'aidait un peu à passer inaperçu mais tout de même! Lui qui disait toujours qu'il allait la protéger, ne pas la laisser se battre ect.. La il négligeait ses convictions. Ou alors la nonne l'avait chamboulé un peu. C'était possible ça.. Un peu trop absorbée par ses pensées et idées idiotes, elle n'aperçut la lance venir d'en haut qu'à la dernière minutes. Son corps esquiva de justesse et elle n'eut pas le temps de prévenir son amoureux qui la reçut dans la cuisse. Elle n'eut que l'épaule égratigner contrairement à lui. La femme n'hésita pas à le soutenir. Elle prit son bras qu'elle posa au dessus de son épaule. Le brun posa sa main libre contre le mur comme second appui. Malheureusement, ou heureusement pour eux, où Kaen appuya, déboucha sur un passage secret, ce qui leur permit de se sauver discrètement sans être poursuivi.

Le couple marcha de longue minutes dans les couloirs sombres et humides. Le futur papa marquait leur route avec le sang qui coulait de sa plaie à la jambe. Ils finirent par retrouver la lumière extérieure. Le soleil commençait déjà à se coucher. Les amoureux prirent lentement le chemin de leur maison. Une fois à destination et à l'intérieur, Kaen s'écroula sur le sol, haletant. La future maman se dirigea rapidement vers la salle de bain pour y prendre de quoi le soigner. Elle banda soigneusement la plaie après avoir nettoyé le tout. Ce n'est qu'ensuite qu'elle le déplaça lentement -parce qu'il était lourd de un et à cause de sa condition de deux- pour le mettre dans le canapé le plus proche. Cet idiot était brûlant de fièvre en plus! C'est dans la cuisine cette fois qu'elle alla chercher une serviette qu'elle imbiba d'eau froide. Elle vint ensuite la poser contre le front du souffrant. C'était à lui de se reposer maintenant! Elle murmura avant de partir dans la salle d'eau:

- "Espèce d'idiot.."

La belle se fit couler un bain d'eau glacée. Cela lui ferait du bien. Un bien fou. Elle se déshabilla avant de se regarder dans la glace. Son ventre était vraiment bien arrondis et visible maintenant. Et ça n'allait pas aller en s'arrangeant. Bien au contraire... Elle n'en était qu'à la moitié. La miss soupira avant d'entrer enfin dans l'eau. Cette fois c'est d'aise qu'elle soupira. Voilà ce qu'elle aimait. La fraîcheur de l'eau. Le silence d'être seule. Et la tranquilité. Mais elle s'inquiétait pour son homme. Un peu pour le bambin aussi. Elle était tellement à l'aise qu'elle s'assoupit dans la baignoire. Cela faisait longtemps que son sommeil n'avait pas été aussi reposant, même si sa sieste ne dura que quelques minutes. Complètement remise sur pied, elle sortit de l'eau et prit des vêtements dans la chambre. Une robe bien ample. Avec son ventre, ses pantalons commençaient à la serrer donc... Kei descendit ensuite les escaliers pour retrouver son amoureux. Serait il réveillé ou encore fiévreux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Jeu 12 Déc - 20:30

Kaen est un peu dans les vapes, faut dire qu'il avait reçu une lance qui l'avait pas gravement ni légèrement blesser, entre les deux. Mais histoire de rendre la situation plus difficile une fois a la maison il s'effondre sur le sol. Après qu'il soit tombé les souvenirs sont noir, aussi noir que la nuit ou du fin fond du forêt. Mais il ressent toujours les sensation tel que la douleur ou les choses agréable, dans le genre homme difficile il bat des record, mais bon il semblerait qu'une femme qui le colle autant qu'il la colle s'occupe bien de lui dans son profond sommeil sombre.
Bizarrement il avait entendu un petit bruit, comme celui qu'on murmure au oreille, quelque chose qui semble être lui adresser.

- "Espèce d'idiot.."

Mais une autre voix assez différente, elle ressemble a sa propre voix, c'est difficile a expliqué, mais il voit une image de soit même, assez étrange, la tête aurait percuté le sol trop fortement ? Enfin bref, cette chose qui lui ressemble semble échanger les places, un fond noir qui tourne, on peut voir qu'on échange de place, assez étrange non ? L'homme brun ce lève, les yeux couvert par les cheveux, il décide de se lever, et quand il veut sortir il tombe sur Kei il attrape son avant bras l'attire vers lui et l'embrasse sans prévenir, c'est pas doux, c'est rapide et fort, on pourrait dire passionné mais il manque quelque chose, enfin il relache l'entreprise aussi tôt puis il se dirige vers la sortie, juste avant de sortir il se retourne vers Kei pour lui dire quelque chose, son regard est découvert et on remarque aussitôt que la couleur des yeux a totalement changer. Il était rouge a la base, cette fois il était jaune comme celle de sa femme, c'est pas normal chez les humain n'est ce pas.

- 10 points, tu es très loin de me satisfaire ma petite.

Maintenant qu'il referme la porte il s'écroule juste après, le revoila dans les vapes, vraiment l'homme de l'année et bientôt le père de l'année est pour Kaen, il mérite un titre et une statue a son image pour l’événement non ?
Il se relève mine de rien et continue dans sa lancer, il pouvait entendre la porte s'ouvrir, Kei avait du le suivre, mais la personne qui controle le corps semble ignorer le bruit et a la première femme potable physiquement il l'attrape de la même façon que Kei puis l'embrasse sans prévenir, il relache l'emprise, la femme sous le choque surement ne réagi pas, et Kaen recommence avec son histoire de nombre.

- 34 points, les lèvres humaine ont un meilleur gout, mais celle-ci n'est pas terrible allons voir ailleurs mon petit Kaen.

Il se parle a lui même maintenant, c'est vraiment un humain cette homme, autant de mystère autour de lui, c'est vraiment un idiot fini, il l'avait entendu pendant son sommeil, c'est une genre de preuve non ? Kei va le rattraper et lui faire comprendre que l'embrasser subitement d'accord mais une autre non ? Ou qui sait ce qu'elle peut bien faire dans son état qui parfois lui donne des petite crise de nerf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 27/08/2013
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton] Ven 13 Déc - 20:16

Une fois à la maison, Kaen s'était écroulé. Sa blessure était loin de lui faire le plus grand bien. En bonne épouse, Kei l'avait soigné comme elle le pouvait en désinfectant et en pansant la plaie. Puis, pour reprendre des forces, elle avait pris un bon bain glacé, comme elle les aimait tant. La jeune femme avait fini par s'endormir quelques minutes grâce à la quiétude qu'elle ressentait, avant de sortir de l'eau, se rhabiller d'une robe et de  redescendre au chevet de son amoureux. Elle ne savait pas si il dormait encore ou si il s'était réveillé. Bien sûr, elle se doutait bien qu'il ne s'était pas encore levé. Il n'avait pas non plus intérêt à l'avoir fait, blessé comme il était.

Sauf que "Monsieur" s'était bel et bien mit debout. A peine avait elle fini de descendre les marches de l'escalier qu'il lui attrapa assez fortement le poignet pour l'attirer contre lui. Non pas que le contact avec lui lui déplaisait mais il y avait des manières plus appropriées pour le faire! Les yeux dorés de l'élémental, où l'incompréhension et le reproche se lisaient, se plantèrent dans ceux du jeune homme, cachés par ses cheveux alors qu'elle prenait la parole:

- "Kaen. Qu'est ce que tu..."

Kei ne put terminer sa phrase puisque son amoureux venait de déposer ses lèvres contre les siennes. Un simple baiser. Mais différent de ceux de d'habitude. Il était plus sauvage. Plus direct. Et surtout, sans la moindre once d'amour. Les yeux de la belle était restés ouvert sous le choc. Elle ne s'attendait pas à ça. Puis il la lâcha comme il l'avait pris. Sans ménagement. Le brun se dirigea vers la porte avant de se retourner vers elle pour lui dire:

"10 points, tu es très loin de me satisfaire ma petite."

Contrairement à la normale, ses yeux avaient pris la même couleur que les siens. C'était bizarre.. Et pis c'était quoi cette histoire de point ?! L'élémental savait très bien qu'elle était loin de le satisfaire mais ce n'était pas une raison pour lui dire ça de manière aussi sèche! C'était lui qui l'avait choisit. Avec ses défauts et ses qualités. Et pas l'inverse. Même si elle l'aimait, les premiers pas avaient été fait en intégralité par le garçon. Que ce soit avec ou contre son gré d'ailleurs. Alors pourquoi il lui disait ça maintenant ? Était ce sa manière de l'avertir du manque d'attention ou de plaisir qu'elle lui donnait ? Pourtant le couple en avait parlé récemment... Ils avaient convenu que chacun ferait des efforts pour comprendre et satisfaire l'autre.. Alors pourquoi ?! La demoiselle était restée sur place pendant quelques minutes. Le temps de réfléchir à tout ça. Puis elle secoua la tête pour sortir à la suite de son amoureux. Ce n'était pas le moment de penser à s'en rendre malade!

Cependant, à peine dehors, qu'elle resta figée sur le pas de la porte. Kaen était en train d'embrasser une parfaite inconnue, de la même manière qu'elle il y a quelques minutes. Il la lâcha en ré-évoquant son histoire de point:

"34 points, les lèvres humaines ont un meilleur gout, mais celle-ci n'est pas terrible allons voir ailleurs mon petit Kaen."

Le cœur de l'élémental s'était serré dans sa poitrine à la vue de ce spectacle. Il se fichait d'elle là... Il embrassait une parfaite inconnue. Lui donnait un score plus important qu'elle, alors qu'ils vivaient ensemble et qu'elle attendait son enfant. Et par dessus tout ajoutait qu'il allait poursuivre sur cette lancée.. Elle lui avait fait un truc qui lui avait déplu ou quoi ? Le coup de grâce fut lorsqu'il continua vraiment son petit jeu. La suivante fut une jolie brunette à la poitrine assez généreuse. Il la saisit de la même façon qu'avec les autres et elle aussi eut droit à un nombre de point. Plus élevé certainement que les précédentes. Mais l'élémental n'écoutait déjà plus ses bêtises, la colère ayant pris le dessus. Ses jambes bougèrent enfin. Kei se posta en face de son amoureux et la gifle partit. Sèche et précise. Le ton de sa voix fut rude dès les premiers mots:

- "Tu te fiches de moi Kaen ?! Tu n'étais pas obligé de me montrer ça! Si je ne satisfaisais pas suffisamment tes désirs tu n'avais qu'à me le dire! Jamais j'aurai gardé ce fardeau qui t'oblige presque à rester avec moi! Crois moi que si j'étais en pleine possession de mes moyens ce n'est pas une simple gifle que tu te serais prise!! Je te déteste!"

Elle fit volte face pour retourner chez eux. Elle s'enferma à l'intérieur avant de se laisser glisser derrière la porte, les larmes aux yeux. Elle le détestait maintenant. Vraiment. Quelle idiote elle faisait. Il s'était bien fichu d'elle. L'élémental aurait du abandonné le bébé lorsqu'elle en avait encore l'occasion et surtout, ne jamais tomber amoureuse d'un humain. Elle n'aurait pas eu autant de problèmes.. Avec leur scène de ménage en plein milieu de la rue, le couple allait sûrement encore agrémenter les rumeurs du petit village pour un moment..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le retour des problèmes [Pv Chaton]

Revenir en haut Aller en bas

Le retour des problèmes [Pv Chaton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Royaume d'Aeren :: Vialois :: Habitations-