Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Un homme revint de la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 64
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 32
MessageSujet: Un homme revint de la mer Dim 10 Déc - 23:57

Posant ma botte sur le plancher mouillé, glissant et quelques peu gelé par endroit, du port, je souris au Capitaine du navire qui m'avait amené jusqu'ici. La traversée n'avait pas été de tout repos mais là n'est pas l'histoire qui nous intéresse !

- Merci Capitaine. Dis-je avec une chaleur légère et modérée dans la voix.

- De rien m'sieur Visconti, on vous devait bien ça après tout ce que vous avez fait pour nous ! Le marin avait un large sourire qui lui barrait le visage qu'il avait bourru et tanné par le vent. On voyait l'expérience qu'il portait sur ses épaules.

- Ce n'était vraiment pas grand chose... Je lançais un sourire discret et quelque peu gêné. Pour moi, ça n'avait pas été grand chose, mais pour eux, ça avait dû avoir l'air magnifiquement stupéfiant. J'espère vous revoir sous peu, lançais-je avant d'avancer sur le ponton pour rejoindre la terre ferme. Je l'avais quitté il y avait presque une semaine et s'était un plaisir de la retrouver.

- A la prochaine M'sieur Visconti !Cria le marin à la jetée avant de commencer à décharger le bateau avec ses hommes.  

J'appréciais les marins. Ils ne posaient pas de questions inutiles, profitaient de la vie et connaissaient le danger d'une mort imminente. De braves hommes honnêtes. Des comme on n'en faisait plus beaucoup à vrai dire. Retrouver le plancher des vaches s'étaient aussi retrouver la lie et l'élite de ce bas-monde. Au moins sur mer on ne se souciait pas des politiques, et si des bandits attaquaient, la réponse était claire nette et précise. Boum.

Sur le quai du port des Kelpies, j'humais frais de la mer. Enfin, c'est ce que j'eus espéré... Mais se fut l'odeur âcre de poissons laissés à l'abandon depuis trop longtemps qui m'agressa les narines à la place. Après une grimace de dégoût je me mis en quête d'une auberge. Il y en avait de nombreuses dans les rues adjacentes, parfait piège à pigeon. Ces bâtisses n'étaient là que pour les visiteurs, les touristes et les voyageurs d'un soir... Onéreuse pour pas grand chose. Fouillant dans mes souvenirs, je crus me rappeler d'un nom réputé pour sa cuisine. Loin des quais, mais meilleure pour les finances.

Enfin, avant de penser à dormir... Mon estomac me rappela qu'il était avant tout nécessaire de manger. Mes pas prirent donc la direction du marché, à la recherche de quelque chose pour me sustenter. J'avais pour seul bagage une valise à main, petite mais pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larenaissance.forumgratuit.be
Messages : 22
Date d'inscription : 11/12/2017
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer Mer 20 Déc - 3:43

Le port est bien le lieu que je préfère dans chaque ville ! L'odeur de la mer, des poissons, des marins et de leur aventures. Tout ça forme mon cocktail préféré ! Je n'étais encore jamais venu à celui-ci, et pour une fois que je peux remercier mon école pour me faire venir ici. Vive les devoirs de barde qui consiste à arpenter certaines villes, selon ce qu'on a coché au préalable dans un formulaire, pour pouvoir apprendre de la culture et de l'histoire via différentes sources : le bouche-à-oreille qui se fait entre barde, les musiques locales trouvable dans des tavernes ou auberges familiales, les livres de la bibliothèque locales ou de marchand itinérants, etc.. Bref, faire de son mieux pour renflouer notre arsenal afin de donner le meilleur exposé possible à la fin des deux semaines accordées. Je dirais que le seul inconvénient là-dedans, est que je dois porter constamment l'uniforme de l'académie Jenkins. Certes il est assez classe en soit, mais je préfère mon uniforme de matelot. Puis le bleu ne s'accorde pas tellement avec mes cheveux ni mes yeux, la couleur rouge ressort de façon dérangeante à mon goût.

Sortant ma flûte, j'en joue en marchant le long de la rive. J'entends alors une conversation lointaine, rien de sortant de l'ordinaire, sauf quand le mot "capitaine" sorti. Je m'arrête alors de jouer et regarde en direction des deux personnes en train de discuter. J'identifie immédiatement qui est le capitaine entre les deux hommes. Je ne peux m'empêcher de sourire en me disant que j'aimerais bien partir en bateau et écouter le bruit des vagues, tandis que les voyageurs à bord me conteraient leurs aventures. Et justement, cet homme aussi bien habillé me fait penser qu'il doit en connaitre des histoires. En plus il est plutôt bel homme. Mr. Visconti si j'ai bien compris, un nom au ton noble, autant que sa façon de se tenir. Je me mets à le suivre, ne sachant pas tellement comment l'accoster et me perdant alors dans mes pensées pour chercher comment le faire. C'est bien moi ça, je veux discuter avec des gens, écouter leurs histoires, mais je ne suis pas fichue de m'approcher d'eux sans avoir la trouille. Si seulement ce préjugé sur les humains envers les sirènes ne me revenait pas sans cesse en tête...

Je soupire, je dois dire quelque chose...j'ai l'air louche à le suivre comme ça et à le détailler. En fait il a un costume vraiment très très classe. Je me demande bien quel genre de métier il pratique..quelque chose de sérieux sans doute. Et si je l'appelle par son nom ? Non j'aurais l'air encore plus d'une stalkeuse..je lui tapote la manche ? Il me rejettera peut-être croyant que c'est un bandit ? Bon dieu Lorelei fais quelque chose au lieu de bêtement marcher derrière lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 32
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer Jeu 21 Déc - 23:08

Je marchais donc vers le marché, longeant le port jusqu'à l'artère principale. Les mouettes criaient, obstruant le ciel et les pontons à la recherche du moindre petit aliment dont elles pourraient se sustenter. C'était un véritable fléau, les mouettes dans un port. Une fois, j'en avais vu une plonger vers un passant qui, un peu trop gourmand sans doute, était en train de manger une délicieuse brioche sucrée. Et bien, l'oiseau lui avait raflé la pâtisserie alors qu'il allait l'enfourner dans sa bouche ! Depuis, j'évitais soigneusement de manger quoi que se soit près d'un port.

Je marchais tranquillement, sans me presser. J'avais tout l'après-midi pour me rendre à l'auberge et quelques jours pour rejoindre la capitale. Flânant, j'avançais à l'allure d'un touriste sans honte aucune. Pourtant j'avais déjà eu l'occasion de visiter la ville à de multiples reprises, mais j'aimais à redécouvrir certains endroits.

Arrivé à l'embouchure de l'allée, je continuai de marcher, perdu dans mes pensées. Le temps était clair mais intégralement recouvert de nuages blancs. J'espérais que la pluie ne s'invite pas au rendez-vous. Je me promenais dans la rue, allant d'un marchand à un autre, je finis par jeter mon dévolu sur une tourte au poisson, garanti frais et "spécialité local !". J'en avais déjà vu dans quelques autres ports, mais je me tus bien de le leur dire.

Croquant dans celle-ci, je finis par trouver un banc après une petite dizaine de minutes de recherche. Y posant mon séant, j'entrepris d'analyser cette fameuse tourte de près, quitte à donner de ma personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larenaissance.forumgratuit.be
Messages : 22
Date d'inscription : 11/12/2017
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer Sam 23 Déc - 3:52

Il était nonchalant, marchant tranquillement en observant son paysage. Je fais tout de même attention aux mouettes en le suivant, je me souviens qu'il m'est arrivé que, lorsque j'étais sous ma forme de sirène, l'une d'elle m'avait foncée dessus. Comme si j'étais un poisson géant...non mais franchement..ce que je peux détester ces petites bêtes volantes et chapardeuses.

Les surveillant, je failli perdre le dénommé Visconti, mais heureusement il ne marchait pas très vite. Le fait de passer devant certains restaurants me donne l'eau à la bouche...mais je ne dois pas me détourner de mon objectif: lui adresser la parole ! Ce qui n'est pas gagné...Lui par contre ne se gêne pas pour acheter une tourte au poisson. Oh..bon sang, j'en veux une. Les anchois sont tellement bons..Je secoue la tête pour me reprendre. Courage ! Je dois lui parler, je vais..j'ai la trouille...

Soupirant, adossé à un des piquets lumineux non loin de lui, je me dis que j'ai juste l'air idiote. Il semble la déguster avec un plaisir immense, je ne peux que serrer les poings en soupirant. Des passants finissent par me regarder bizarrement vu que j'observe ouvertement une personne telle une stalkeuse. Alors je dois détourner le regard. J'aimerais juste attirer l'attention de cet homme..mais oui! Je sors la flûte de mon sac, les passants en sont habituellement ravis, peut-être que ce monsieur le sera aussi. Il sera peut-être même intrigué et viendra voir ?..je l'espère.

Je réajuste mon uniforme pour me sentir à l'aise et inspire un bon coup. Posant alors mes lèvres a l'embouchure de l'instrument, je me mets à jouer ma plus belle mélodie, vibrante et enjouée dont ma flûte traversière en traduit joyeusement les notes. Déjà certaines personnes me regardent en souriant, cela me met du baume au coeur. Seulement c'est une personne en particulier dont je souhaite attirer l'attention. Alors chaque fois, je jette un oeil vers lui, espérant qu'il vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 32
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer Ven 29 Déc - 23:18

Assis sur ce banc en plein milieu du parc, je regarde cette tourte tentante et tentatrice encore entière. Cela serait du pur gachis que de ne pas la déguster, n'est-ce pas ? Croquant dedans - essayant de ne pas en faire tomber sur mes vêtements - je peux alors goûter à ce délice culinaire.

Le goût est riche en saveur et remplis son contrat. Mes papilles en prennent pour leur compte : je distingue au moins trois sortes de poissons différents qui s'entremêlent et s'harmonisent avec une parfaite synchronisation, sans que l'un ne prennent le dessus sur l'autre. Et... Mais oui, il y a une note de crabe également ! Hm... Oui, je veux bien admettre que ce plat est absolument délicieux.

Je souris tout en mangeant, satisfait de mon choix. Sortant de ma dégustation, j'aperçois - et entend par la même occasion - une jeune barde non loin. Sa musique ne fait que rendre ce moment encore plus agréable. Je remarque alors que la demoiselle ne cesse de me jeter des oeillades.

C'est vrai que le métier de barde n'est pas toujours des mieux rémunérés ! Elle doit envie ce plat divin... J'en aurais presque hâte de l'aborder, mais cette satané tourte a ravi mon coeur. Puis, elle vient tout juste de s'installer, alors je suppose que je peux prendre mon temps. Mangeant tranquillement, je vais jusqu'à lécher le bout de mes doigts avant de les essuyer dans le papier gras de l'emballage. Délicieux, mais guère très aisé à manger cette tourte.

Enfin, après avoir profiter d'un rayon de soleil quelques minutes à peine avant qu'il ne s'efface sous les nuages d'hiver, je me lève et m'étend tel un vieux chat. Je m'approche donc de la barde, fouillant dans mes poches à la recherche de... A voilà. Une fois près d'elle, je lui souris et sort quelques pièces de ma poche. Tout pile de quoi s'acheter la tourte. Je les jette à côté de quelques autres déjà offerte par quelques passants.

Ensuite, satisfait de ma bonne action, je m'en vais à l'auberge d'un air guilleret. Ma valise à la main, le trajet me semble ne durer que quelques instants à peine alors que je marche avec joie. J'entre donc dans le lieu qui me servirait de logis pour la nuit et m'annonce auprès du gérant.

- Bonjour sieur ! J'ai une chambre au nom de Visconti s'il vous plait. Je m'accoude au comptoir tandis qu'il vérifie dans son grand livre.

- A ! M'sieur Visconti, effectivement. Et déjà payée, c'est-y pas parfait ! Numéro 4, bonne installation.

Je prend la clé qu'il me tend et traverse le bar du rez-de-chaussée pour me rendre à ma chambre. Il y a du monde et le brouhaha est convivial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larenaissance.forumgratuit.be
Messages : 22
Date d'inscription : 11/12/2017
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer Ven 29 Déc - 23:40

Je ne m'attendais pas spécialement à recevoir autant de pièces de la part des passants. Ce n'est pas ce que je voulais en plus. J'imagine que c'est tant mieux, ça remboursera le fait que je ne travaille pas au Phénix pourpre ce mois-ci, enfin presque. Me perdant quelque peu dans ma musique, je failli perdre de vue mon objectif...qui n'est plus là ! Mince !

Je le cherche rapidement du regard puis l'aperçoit me donner furtivement des pièces avec un beau sourire, un peu comme les autres passants, avant de se carapater plus loin. Ce n'est pas vrai...il le fait exprès. Stoppant mon jeu, je ramasse mon sac que j'avais posé par terre, réunissant au passage les pièces que les gens ont alors déposé dessus, puis essaie de le suivre. Il marche vite le bougre !

Allant aux hasards dans les rues, je suis bien contente de voir sa veste à un coin de celles-ci. Il entre dans une auberge, je me stoppe devant celle-ci en soufflant, esquintée d'avoir couru et de m'être stressée de cette façon. Arrêtée devant la porte, je ne sais pas si je devrais entré...ah bah bravo, je l'ai suivit comme une idiote toute la journée pour des prunes ! Et j'aurais l'air louche d'aller le voir non ? Etant là, autant poser des questions à l'aubergiste.

J'entre alors, venant près du comptoir.

- M'sieur, excusez-moi de vous dérangez, euh...

Mince.. je dis quoi maintenant ?

- Tout va bien Mam'selle ? Qu'est-ce qu'il vous faut ?

- En fait je suivais euh..Le dénommé Visconti, et euh..laissez tomber..

Je sors rapidement, posant les mains sur la boutique en face, me regardant dans la vitre. Qu'est-ce que je fou là, et quelle était cette idée idiote ? Je suis parfois bornée dans mes idées...et voilà où ça me mène..
Evidemment, c'était sans compter que le gérant alla prévenir Monsieur Visconti qu'une fille posté devant son établissement, le cherchait, et l'avait même suivit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un homme revint de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Un homme revint de la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Royaume d'Aeren :: Daragor :: Port des Kelpies-