Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Hybris Mordem, maitre des massacres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 13
Date d'inscription : 17/12/2017
MessageSujet: Hybris Mordem, maitre des massacres Dim 17 Déc - 20:21


Hybris
Mordem



Âge : 40 ans
Taille : 1m88
Poids : 80
Aime :  Tuer, construire un plan d’assassinat, boire du thé et les promenades au grand air.
Déteste :  Ceux qui se mettent en travers de son chemin, les températures trop chaudes, les épinards.
Rêve : Pouvoir continuer à tuer autant qu’il le souhaite.

Race : Humain
Classe : Assassin
Sexe : M
Village ou Ville de naissance : Katenka
Époque de naissance : Actuelle

Orientation Sexuelle : Bi
Situation Amoureuse : Célibataire
Êtes-vous un Étudiant d'une école ? : Non, enseignant.
Si oui, laquel ? : Académie Dryadalis




Description Physique
Il est grand et assez muscler. Il a des cheveux noirs et des yeux de la même couleur. Il est toujours assez bien habillé mais dans des couleurs sombres afin de toujours pouvoir être discret s’il le faut. Il possède un certain nombre de cicatrice qu’il à récolter lors de ses précédentes missions. Hybris est la plupart du temps pensif mais peu se montrer très sociable et souriant, si nécessaire.
Ne dépensant pas son argent pour sa maison, il a pu se permettre d'acquérir quatre armures différentes lui permettant d'être polyvalent sur le terrain.   



Description Psychologique
Cela serait mentir de prétendre qu’Hybris est « comme tout le monde ». Atteint de psychopathie depuis le plus jeune âge, il à toujours tuer. Sa principale caractéristique, qui lui à jusque là permis de rester libre et en vie, est qu’il étudie toujours minutieusement ses cibles. Il est patient et n’hésite pas à attendre des mois pour être certain de commettre le meurtre parfais. Tuer est pour lui une passion, ce qui donne un sens à sa vie. Il sait néanmoins que, pour faciliter cela, il doit « faire semblant » de ressentir des émotions même si pour lui, compassion et gentillesse ne sont rien d’autre que des mots vide de sens. C’est un homme méticuleux et patient. Il ne ressent que peu d’émotion. Malgré tout, il a eu des liaisons avec toute sorte de personnes, parfois par intérêt, parfois par amusement ou parfois encore par curiosité. Dans la vie de tous les jours c’est quelqu’un de calme et de facile à vivre. C’est pratiquement impossible de deviner quel genre de monstre se cache derrière ce masque souriant. Il prend son travail d’enseignant à cœur et espère un jour trouver un étudiant qui aurait la même passion que lui pour le meurtre. Il serait même près à l’adopter si tel était le cas. Il commence doucement à chercher un successeur et espère le trouver dans le cadre de son travail.  



Histoire
Il à grandit dans les montagnes de Katenka. Hybris venait d’une famille assez nombreuse. Il avait en effet quatre frère et sœur. Il vivait donc à sept dans une petite maison. Son père était mineur et sa mère couturière. Ils n’étaient guère très riches mais, c’était une famille heureuse.  
Vers ces huit ans, Hybris à commencer à réfléchir à un plan, il ne voulait en effet plus de cet encombrante famille et souhaitait une maison entièrement à lui. Il a donc cherché un moyen pour continuer de vivre dans cette bâtisse tout en ôtant la vie de ses proches et en ayant de quoi subvenir à ses besoins.  
Vers dix ans, il avait enfin terminé son plan. Une nuit, il prit un grand couteau de cuisine et massacra dans leur sommeil, toute sa famille. Il s’entailla ensuite une partie du visage et se planta un couteau dans le bras. C’était là une des plus belles nuits de sa vie… Il avait ensuite filé vers le village et crier pour demander de l’aide. Personne n’avait jamais suspecter ce pauvre petit d’avoir lui-même mis fin aux jours de la famille… Evidemment, aucun assassin n’a jamais été retrouver.  
Après ces évènement, Hybris hérita de la maison et, il reçut un peu d’aide des habitant du village pour avoir de quoi manger.  
A douze ans, il quitta le village pour aller suivre des cours afin de devenir assassin à Dryadalis. Le jeune homme avait toujours détesté les températures trop élever, il savait donc que l’académie Adalzar n’était pas une bonne option pour lui… Or, il n’y avait que deux écoles enseignant ce magnifique art qu’était l’assassinat. Il se mit donc en route, seul vers la grande ville de Sala’hord.  
A quinze ans, il était donc diplômé, il décida néanmoins de rester encore trois années supplémentaires afin de lire tous les ouvrages de la bibliothèque et de suivre un entrainement privé avec un enseignant de l’académie.  
Celui-ci se nommait Kaelor et c’était un elfe dont la cruauté n’avait pas d’égale. Il était évidemment pénible pour Hybris d’avoir un tel maitre mais, cet homme était un vrai prodigue en matière d’assassinat. Il passa donc trois ans à s’entrainer intensivement, poursuivant son objectif de devenir un tueur à qui personne ne pourrait échapper.  
Vers dix-huit ans, il commença à effectuer plusieurs contrats. Il réussi avec brio la plupart d’entre eux mais eu parfois quelque accrochage dans certaine mission. Il savait qu’il devait encore s’améliorer.  
Il vécut ainsi jusqu’à ces trente ans. A partir de là, ce fut le gouvernement qui le contacta directement. Il commença donc à faire des missions pour le compte des dirigeant de ce pays. Il était naturellement grassement payer mais, il refusait de déménager de sa maison d’enfance. Selon lui, les plaintes des fantômes de sa famille massacré le berçaient la nuit et lui ramenait à de merveilleux souvenir. Bien entendue, il n’avait jamais énoncé à voix haute la vraie raison de son attachement à sa maison.
Au cours de ses années à travailler en tant qu’assassin, il rencontra de nombreux hommes et de nombreuse femme. Il n’en tua étonnamment aucun mais, non pas par attachement mais plutôt car il ne trouvait pas cela amusant de les tuer.  
A trente quatre ans, il fit la mission dont il est aujourd’hui le plus fière. Le gouvernement l’avait envoyé espionner un petit village. Visiblement, une rébellion risquait de se former là-bas. Il avait eu carte blanche, l’autorisation de faire exactement ce qui lui plaisait.  
Ce fut l’un des pires massacres de ce pays. En une nuit, il avait décimé tout le village. Il avait fomenté un plan cruel, faire croire aux habitants qu’il était attaqué par des bandits. Il s’était installé dans ce village pour gagner la confiance des habitants. Durant six mois, il fut le meilleur des voisins. Il avait tout préparé, après avoir attaqué, tout en étant masquer, trois villageois, il avait foncé pour « aider » les autres. Il les avait poussées à tous se réfugier dans la plus grande grange du village. Personne ne se méfiait, après tout, ne venait-il pas de les sauver ? Une fois qu’ils furent tous là, il sortit deux grandes lames qu’il avait caché au préalable et il les massacra tous. Il n’en resta aucun. Il était rapide et il avait posé des pièges mortels dans toute la grange.  
L’année suivante, il demanda à obtenir un poste d’enseignant à l’académie de Dryadalis. Il voulait ainsi faire honneur à l’enseignement dispenser par Kaelor, des années plus tôt. Le gouvernement continua de l'employer malgré cela. Après tout, il avait travailler cinq ans pour eux et, il avait appris nombreuse chose qui devaient restées secrète…  
Cela fait donc cinq années maintenant qu’Hybris donne cours. Il est vu comme un excellent enseignant, ne négligent aucun détail. En cinq ans, aucun élève ou aucun membre du personnel de l’école n’était mort de façon mystérieuse, cela n’amusait pas Hybris, pas encore...



________________________________________________________________


Derrière l'écran

Surnom: ?
Âge : ?
Que pensez-vous du forum  ? : ?
Comment l'avez-vous connu ? : ?
Code de validation : Bienvenu alors quelle académie choisirez-vous?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybris Mordem, maitre des massacres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Avant toute chose :: Présentation :: Présentations validées-