Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Taverne du Lycan Hurlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Taverne du Lycan Hurlant Jeu 21 Déc - 0:13

Une fois n'est pas coutume, Zek était en avance. Il avait secher le dernier cours qu'il avait aujourd'hui. Bien evidement, ce n'était pas le cas d'Haytam. Il était dix neuf heure trente et le jeune paladin buvait un café avec l'argent que lui avait prêter son ami. Il ignorait si Rainerith serai en avance elle aussi mais cela ne le dérangeait pas d'attendre seul. Evidemment, discuter avec quelqu'un aurait été plus agréable mais, il ne pouvait pas reprocher à la jeune fille de ne pas être en avance...

La taverne dans laquelle il se trouvait n'était certes pas la plus fréquentable mais, c'était loin d'être la pire. Ici, on pouvait rester discrèt tout en étant à peu-prêt en sécurité. Le lieux n'était pas fort éclairé et il se situait dans une ruelle peu fréquenté. Autant dire que, c'était un endroit parfois pour des gens souhaitant discuter un peu à l'écart si l'ont était toute fois l'ont était pas déranger par l'odeur de la bière de mauvais qualitée.

Zek releva la tête lorsqu'il entendit quelqu'un parler d'un sujet sensible. Il fronça les sourcils et se concentra sur la conversation qui avait lieu quelques table plus loin.

-Ben oui je vous le dis! Une vampire aurait été aperçus en ville!

-Et les gardes, ils font quoi?

-Ben ils la cherche mais visiblement, il l'a retrouve pas...

Zek soupira avant de reprendre une gorgé de café. Un vampire à Irignan, mais quelle idée saugrenue... Cette ville possédait une garde compétante, contrairement à ce que disait ces ivrognes. Sans compter le foule de paladins qui s'y trouvait... Cela serait prendre de gros risque pour un vampire que de venir ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Jeu 21 Déc - 0:38

Bordel de...certains garde se mettent à fouiller les gens maintenant..étant en manque de sang, si on m'examine de près, il sera aisé de deviner ma race..Je ne peux que faire un détour. Me retrouvant dans mes pas en examinant les environs, je passe devant un chat dormant sur une poubelle, puis je m'arrête. J'ai soif...mais..tant pis, désolé minou. Je me retourne et l'attrape par la peau du cou de tel façon qu'il ne me griffe pas trop non plus. Mais quand je me prépare à mordre, je sens une odeur particulière..je connais cette odeur. Oh..génial..En le lâchant, je constate une petite brûlure sur ma main. De l'eau bénite..ce chat a bu de l'eau bénite. Les gardes font ça quand ils commencent à avoir des doutes. Et vu qu'ils ont du découvrir ma morsure sur plusieurs chats et chiens errants, ils ont disposé des pots d'eau bénite, laissant les animaux boire à volonté. Merde, si je l'avais mordu j'aurais souffert le martyre. Quel bande de salop ces gardes...

Ne pouvant alors plus que grommeler, je me rends à la taverne, évitant soigneusement les inspections.

- C'est le vieux Léonard qui l'a dit. Ce serait une vampire !

Mes yeux roulent de coté. Ces gens devaient parler de l'homme saoul du bar de l'autre jour..

- Quel connerie, s'il y avait vraiment un vampire il serait mort. Peut-être brûlé sur la place publique ?

J'en ai des frissons..c'est juste monstrueux..je ne veux pas finir brûlée vive. Je connais la sensation de brûlure sur la peau, et je n'en veux vraiment pas. Essayant d'oublier leur discussion, je pénètre dans la taverne avant d'inspecter l'intérieur afin que mon regard accroche une tête connue. Je suis soulagée de voir Zek, il était encore plus en avance que moi. Je vais donc le rejoindre.

- Je ne m'attendais pas à une telle ponctualité venant de toi.

Je m'installe à la chaise en face de lui, retirant juste ma capuche..pour voir qu'un petit groupe de personnes me jette un regard de suspicion. Je dois vraiment être moins visible. Inspirant doucement en fermant les yeux, je me concentre sur leur couleur plus violette que le rouge intense de faim. Je jette donc un regard dans la vitre pour vérifier que j'ai moins l'air louche, et il semble que ce soit le cas. Mais les personnes ne me lâchent quand même pas..Bon. Je tourne la tête discrètement vers eux avec un réelle beau sourire, utilisant ce charisme de vampire si envoutant, surtout sur les idiots comme eux. Bingo! Ces derniers me rendent un sourire et retourne à leur discussion. Agissant comme si de rien n'était en perdant ce magnifique sourire, pour une expression plus neutre envers Zek, je lui parle normalement.

- Haytam sera là rassure-moi ? Ce n'est pas que ta compagnie m'importune, mais entre lui et toi le choix est fait.

Je recommence à le taquiner...sérieusement..faut que j'arrête.

Malgré ce que j'ai fais avec mon charisme, cela n'empêche pas que j'entend les gens parler de leur peur, des monstres, des animaux aux dents acérés, et qu'ils osent comparer ça à des vampires..techniquement ce n'est pas faux. Je ne compte pas défendre ma race, je les hais après tout. Mais on n'est pas des animaux pour autant, on est bien plus vils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 23 Déc - 2:32

Zek releva la tête en entendant bouger la chaise devant lui, il esquissa un leger sourire et sortit de ses penser.

-Les cours m'ennuis, je préfère passer du temps ici. Ça m'amuse assez d'écouter les conversations.

Il eu à léger sourire en disant cela. En tant qu'ancien ange gardien, il comprenait assez bien les petits tracas quotidien qui pouvait affecter les mortels. Il en avait entendu bien d'autre, dans le passé. Les hommes priaient pour toute sorte de chose. Parfois pour sauver des proches, parfois pour guérir d'une maladie ou encore pour réussir un examen ou même un vol... Ezeckiel s'était toujours particulièrement amusé en écoutant les prières de personne malintentionné, il n'avait jamais trop compris pourquoi des voleurs s'amusaient à prier Néos alors que Soen n'attendait que ça... C'était sans doute dû à leur mauvaise connaissance de la religion... Mais évidement, je genre de prière étaient minoritaires.

Il sortit alors de ses pensé et eu un sourire charmeur envers la jeune fille, alors comme ça, elle préférais Haytam?

-Vraiment? Haytam est de bonne compagnies certes mais moi, je suis d’excellente compagnie.

Zek sourit, il ne croyait pas lui même un mot de ce qu'il disait mais, cela l'amusait de se comporté ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 23 Déc - 3:28

De bonne compagnie un garçon comme lui ? Certainement pas. Pour moi il semble trop frimeur, même s'il a un certain sens de l'humour non dérangeant. Je me demande si Haytam sait rire ainsi lui aussi. Après tout je n'ai vu que son coté sérieux et bienfaiteur, il n'est sans doute pas constamment comme ça..si ?De toute façon c'était bien l'autre paladin qui m'intrigue davantage que celui en face de moi, prétendant être le meilleur. J'esquisse un vilain sourire pour répondre à l'éclatant qui s'affiche sur ses lèvres.

- Si tu étais de bonne compagnie ça se saurait.

Au moins il me fait parler, même si j'aime le silence et la solitude, je ne sais pas trop ce que donne l'inverse étant donné que je ne me suis jamais rapproché de personne. De toute façon, ce n'est pas ce qui me fera changer d'avis sur les humanoïdes, pour moi, la majorité sont tous pareils. Et des comme lui, j'en ai déjà vu. Mais peut-être juge-je un peu trop vite. Quoiqu'il en soit, je trépigne d'impatience de croiser à nouveau mon sauveur.

Pour tenter une conversation en l'attente de son ami, je me dis d'essayer un sujet qui me préoccupe quelque peu.

- C'est peut-être une question indiscrète et je m'en excuse, mais pourquoi veux-tu être paladin ? Tu as quelque chose contre les ténèbres ? A moins que ce ne soit par passion ? Ou tout autre ?..Désolé je suis curieuse à vrai dire.

Pour moi, les paladins sont devenu ainsi car, en général, ils ont eu dans leur vie des différents avec des créatures de l'ombre, ou juste par passion de croyance, mais peut-être peut-il y avoir des raisons différentes. Si c'est le cas, je me trompe peut-être sur les paladins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 24 Déc - 1:59

Le jeune homme termina son café tout en écoutant les paroles de Rain. Lorsqu'il entendit sa question, il sembla soucieux quelque instant. Mentir était un pêcher et, si il voulait se racheter, il devait justement éviter ce genre de chose... Zek soupira, il ne pouvait pas lui dire la vérité, enfin pas la vérité brute...

-A vrai dire... Oui j'ai quelque chose contre les tenèbres... J'ai peur d'y chuter, la tête la première et de ne jamais en revenir... On se trompe facilement de chemin et parfois, aucun retour en arrière n'est possible...

Il avait dit ça d'une voix calme mais teinté de tristesse. Son regard se faisait désormais lointain comme perdu dans des souvenirs qu'il n'aurait pourtant pas voulus revoir...

Zek eu néanmoins un sourire, il ne fallait pas qu'il repense à tout cela, c'était du passer, maintenant, la seule chose qui comptais, c'était ce qu'il allait faire de son avenir.

-Et toi? Tu n'aimerai pas devenir paladin? On à d’excellent pain au chocolat à la cantine le matin, tu devrais venir, ça en vaut la peine.

Le jeune homme fit un clin d’œil à Rain avant de commencer à se balancer sur sa chaise. Il se demandait bien ce que cette jeune fille comptait faire comme métier mais il était prêt à parier que c'était louche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 24 Déc - 2:26

Son ton se fait assez énigmatique quand il répond à ma question. "Chuter" dans les ténèbres ? On n'y est point obliger. Enfin..sauf si on est un vampire évidemment, car il faudrait que je cesse de me nourrir de sang pour montrer ma bonne foi, or sans ça, je suis morte. En tout cas, en ce qui me concerne, je ne sais pas trop quoi répondre là-dessus. Suis-je obligatoirement quelqu'un de mauvais à cause de ma race dénoncée comme vulgaire ? Après tout je suis autant rejeté des anges que des démons.

- Parfois ce sont les ténèbres qui nous rattrapent qu'on le veuille ou non. Ce n'est pas de craindre d'y sombrer dont il faut s'occuper, mais de savoir si ce qu'on fait est juste pour soi et son entourage. Être dans les ténèbres n'est pas une mauvaise chose en soi, je m'explique : certains te verront foncièrement mauvais quoique tu fasse, juste parce qu'ils sont jaloux, ou parce que toi tu es différent d'eux, de ce que ces gens imaginent comme "bon", comme la perfection. Pourtant, toi tu sauras que ce que tu fais est bien. L'opinion général influe souvent vite sur le moral, pourtant on ne peut pas se sentir inférieur sans notre propre consentement. Et ça fonctionne avec la part d'ombre en nous, on ne devient pas mauvais si on ne le souhaite pas, même si les gens pensent le contraire, ils ne savent pas qui nous sommes, et ne jugent que par les apparences.

Je me tais après ce long monologue, me rendant compte que je dévoilais un peu trop mes sentiments. Ce que j'ai dis, j'ai pu le constater car je l'ai vécu, et je le vis encore..Mais..sa proposition sur la classe paladin me trotte encore. J'assume pleinement être un ange noir, mais si devenir un ange blanc me permettait de rencontrer mon père, je voudrais en effet devenir paladin. Mais c'est malheureusement impossible..non seulement j'ai déjà une classe, mais en plus la magie que je peux invoquer me vient de ma mère. Et rien n'est pur dans celle-ci..

- Pour en revenir au fait de devenir paladin. Je n'en n'ai pas besoin. Qui plus est, je suis plus âgée que j'en ai l'air, donc je pourrais même te dire que j'ai déjà ma propre spécificité.

Je lui ai donné un indice sur ma race, mais je ne m'en inquiète pas, je pourrais être autant une demi-elfe, qu'une sirène ou encore un Elemental, en bref il y a largement le choix. Et je ne suis pas assez confiante envers lui, que pour lui dire que je suis archer-mage...il faut au moins 4 à 5 ans pour le devenir, vu qu'il faut perfectionner le coté archer, et le coté mage. Mais là n'est pas le problème, moins je donne d'infos sur moi, moins je suis détectable.

Je lui souris doucement, toujours de mon air malicieux.

- Tu sais, tu es un estomac sur patte qui carbure au pain au chocolat toi. Personnellement je préfère ce qui touche de près aux fruits rouges.

Les fruits rouges sont bien plus sucrés, et comme mon sang préféré est celui mélangeant un goût assez sucré, cela me fait parfois du bien d'en manger. Mince..lui il mange du chocolat..c'est sucré aussi ça même si je trouve ça moins bon, mais..je me demande si son sang a un goût sucré ?..
Je baisse les yeux, ne pas penser à ça... penser à..euh..la neige ! Bonhomme de neige, guirlande, boule de neige, froid, vent..

J'inspire doucement puis relève mon regard vers lui. Tout va bien. Pour l'instant..je commence à avoir une crampe dans le dos..juste un problème d'aile sans doute...j'ai toujours quelque chose qui ne va pas..je cligne des yeux, essayant de me concentrer sur notre conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 24 Déc - 3:25

Le jeune homme se balançait toujours sur sa chaise, il prit quelque instant avant de répondre à Rain, réfléchissant avant de parler, pour une fois...

-Je sais que les gens juge sur l'apparence, crois moi. Mais... que veux-tu, c'est humain...
Il n'empêche que, même si je me comporte mal, au fond de moi, je veux être dans la lumière. Le soucis c'est que je ne suis pas assez discipliner pour me lancer totalement dans cette voie et...


Le jeune homme marqua un temps d'arrêt, il en avait beaucoup dit et, il s'appretait à en dire plus encore mais, il esperait que Rain ne pose pas trop de question.

-J'avais une vie bien différente, avant. Je dois bien avouer que, si mon objectif est de retrouver ma vie d'avant, je suis également curieux de vivre différemment comme je le fais à présent... Alors oui, je ment, je suis gourmand, je bois et j'aime la présence de jolies femmes...Mais,
c'est parce que tout cela me fascine... Enfin, tu ne dois rien comprendre à ce que je te raconte.


Zek sourit, il était encore partit trop loin dans ces réflexions. Rainerith ne devait en effet rien comprendre à toutes ces phrases qui semblaient vide de sens.

-Oublie ça... Et donc, si tu n'es pas paladin, que fais-tu comme métier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 24 Déc - 3:55

Il faisait un froid glacial dehors. Ses pieds s’enfonçaient dans la neige à chacun de ces pas. Une bise glacée tentait ébouriffer ses cheveux parfaitement coiffés mais ceux-ci ne semblaient pas vouloir céder aux chaos. De petit flocons tombaient doucement, recourant encore un peu plus les pavés de la ville et les toit fait de tuiles. Les passants se pressaient en grelottant, ils étaient pressé de retourner chez eux pour retrouver la chaleureuse compagnie d'un bon feu de bois.

Haytam marchait bien droit, d'un pas presque militaire. Il veillait bien à ne bousculer personne malgré la foule. Il savait que bientôt, il arriverait dans une rue plus tranquille mais en attendant, il fallait être vigilant et ne heurté personne.

Soudain, un projectile fonça vers lui, agilement, il pivota sur le côté pour l'éviter. Son regard perçant se tourna vers la source du projectile. Il vit alors un groupe d'enfants qui regardaient vers lui d'un air ennuyé. Il se retourna alors et vit une boule de neige... ou plutôt un garde avec une boule de neige en plein visage.

-Garnement! Vous ne perdez rien pour attendre!

Cria l'homme en s'appretant à filer vers les enfants. Le jeune paladin fronça les sourcils et parla doucement au garde.

-Monsieur, veuilliez me pardonnez mais, je doute que ces enfants vous ai intentionellement agresser. Je pense qu'il s'agit là d'un regretable accident.

-Comment ça?! Et puis d'abord, tu es qui toi?!

-Je me prénome Haytam, je suis étudiant à l'académie Jenkins. Je me suis permit d'intervenir afin d'être sur que vous ne commetiez pas un acte que vous pourriez regretter par la suite.

Le garde soupira et grimaça, il sembla néanmoins se calmer. Il se tourna à nouveau vers le groupe d'enfants qui semblait plus terrifier qu'autre chose.

-Bon vous, déguerpissez d'ici et soyez plus prudent la prochaine fois.

Les petits partirent en courant sans demander leur restes, ravis de pouvoir échapper à une remontrance de la part de se garde qui était encore il y à peu, fort énervé.

Le garde se tourna alors vers Haytam qui se tenait toujours bien droit à côté de lui. Il soupira avant de dire:

-Tu as eu raison d'intervenir, mais fait attention, tous les gardes ne sont pas aussi compréhensif.

-Je ne sais en effet pas ce qu'il en est pour vos collègues monsieur, je sais seulement que vous vous êtes montrer indulgent.

Le garde repartit alors, arborant un leger sourire. Haytam savait très bien que la politesse pouvait calmer les gens et les rendre de bonne humeur.

Il tourna alors la tête vers le bout de la rue, voyant que les enfant avait repris leur bataille endiabler un peu plus loin. Il ne pu s’empêcher de leur lancer un regard méprisant. Il n'aimait pas vraiment les enfants mais, cela ne devait en rien le dispenser de les défendre si jamais quelqu'un de plus fort risquait de s'en prendre à eux.

Le jeune homme tourna ensuite les talons, s’engouffrant dans une ruelle plus sombre et moins fréquenter. Il n'eu pour ainsi dire, aucun mal à trouver la taverne. Un gros bateau de bois représentant un loup était en effet pendu au dessus de la porte.  

Sans hésité, Haytam fit pivoter la porte de l'établissement. Une forte odeur de bière et d’humidité l’accueillis. Il n'était pas vraiment friand de ce genre d'établissement, il préférais largement le calme des bibliothèques au moins les livres ne chantaient pas des chanson paillarde et ne s'attelai pas à couvrir le sol de bière nauséabonde.  

Le jeune paladin vit alors Rainerith et Ezeckiel attablé non loin. Il marcha vers eu d'un pas décidé. Avant de s'assoir, il s'inclina légèrement devant Rainerith.

-Bonjour Rainerith, comment allez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 24 Déc - 4:38

C est humain ? Il dit cela comme s'il n'en était pas un. Voilà qui est bien étrange. Ensuite il me parle d'une vie d'avant, de lumière..tout cela m'intrigue au plus au point et me guide a revoir mon jugement sur lui. Enfin surtout au niveau de sa race. Il n'est pas étrange qu'un homme de 40 ou 50 ans parle de son autre vie; s'il a été aventurier ou mercenaire, et donc vivrait plus humblement actuellement. Cependant, Zek n'est pas..ou du moins ne semble pas vieux. Et pourtant il parle comme s'il avait autant d'expérience que moi, voire plus. Puis il parle de se rediriger dans la lumière quand même, tel un proscrit.

Du coup si je procède par élimination : il n est pas un elfe, il n en n'a pas la carrure ni le caractère. De même que pour un triton, il est bien trop extraverti que pour l'être, ou même que pour parler de cette façon. Du moins je crois. Un elemental pourrait sembler plausible, d'autant plus que je n'en n'ai pas vraiment rencontré directement...une autre idée me passe quand je fais le rapprochement avec les plis de son veston dans son dos..mais c'est impossible. Comme je me le suis déjà dis, ce serait trop gros comme coïncidence. Mais en même temps ca expliquerait pas mal de chose, vouloir faire table rase du passé et créer un nouvel avenir avec de nouvelles façons de penser, ou au contraire continuer a se battre pour récupérer ce qu'on a perdu. Un choix que je refoule constamment..

Je le regarde, ne répondant pas à sa question. Il ne pourrait pas être comme moi...a moins que ce ne soit moi qui soit comme lui..peut importe. C est..enfin..il ne peut pas en être un ! Il y a d autres races !..mais qui d autre qu'un ange déchu peut en reconnaître un ? Si je n en étais pas un, je ne ferais pas le lien avec la classe de paladin aussi facilement et..son veston. Je dois le lui demander.

Mettant à plat les deux mains sur la table, prenant mon air le plus sérieux, j'inspire et lui demande avec conviction, mais sans parler trop fort de peur que les voisins de table n'entendent, outrapssant totalement sa question.

- Serais-tu un.. Haytam coupe net ma question avec la sienne et sa prestance. Bouche entrouverte, je la referme doucement pour soupirer et ensuite répondre au nouvel arrivant. Bonjour Haytam. Plus ou moins bien, et vous ?

Il a suffit qu'il soit là pour que je sois calme d'un seul coup, et bien plus douce dans mes paroles. Comment fait-il pour me faire réagir de cette façon ?! Serrant les mains l'une contre l'autre, je baisse les yeux, étant toujours pleine de frustration de ne pas avoir pu poser ma question. Relevant les yeux perçants vers le garcon aux cheveux noirs bien plus en bataille que le second paladin, une seule chose résonne dans ma tête : qui es-tu Zek ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Mar 26 Déc - 1:03

Zek était soulagé de voir Haytam arrivé, premièrement, car il avait l'impression que Rain avait compris quelque chose qu'elle ne devait pas et deuxièmement, car signifiait que son petit protégé était en sécurité.

Il sourit en voyant son ami et le salua également, cela lui permettait également d'éluder la question de Rain même si en soit, elle n'avait techniquement pas encore posé de question.

-Salut Haytam! Alors, ce cours? Je parie que tu savait déjà tout ce que le prof à dis!

Ezeckiel souriait, il était détendu. Il se disait que, de l'extérieur, Rain, Haytam et lui paraissait être trois jeune parfaitement normaux mais pourtant... Ni Haytam, ni lui n'étaient ce qu'ils montraient être et pour Rain... elle aussi semblait cacher quelque chose.

Le jeune homme ne savait en effet pas encore à quel point leur trio était à la fois improbable et il n'imaginait pas encore à quel point tout le monde ici cachait ce qu'il était réellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Mar 26 Déc - 1:33

Le jeune homme prit place, tirant doucement la chaise sur laquelle il allait s'instaler afin de ne faire aucun bruit. Il prit ensuite place, se tenant bien droit. Il regarda du coin de l'oeil une carte des boisson qui était afficher au dessus du comptoir. Le jeune paladin trouvait cela original d'écritre à la craie une carte géante. Il ne lui fallut pas dix seconde pour qu'il fasse un choix. Il tourna ensuite son regard vers les deux autres personnes attablé et entrepris de leur répondre.

-Je me porte bien Rainerith. Cela ne semble hélas pas le cas pour vous, que vous arrive t-il?

Haytam tourna ensuite les yeux vers Zek, il voulait lui répondre par politesse mais souhaitais surtout se concentrer sur sa conversation avec Rain. Il voyait en effet Ezeckiel à longueur de journée et avait donc tout le loisir de parler avec lui, ce qui n'était en revanche pas le cas pour la jeune vampire face à lui.

-Non Zek, ce cours était très intéressant. Tu as rater diverses points importants en décidant de ne pas y participer.

Haytam croisa ensuite les mains, son regard clair glissant lentement vers Rain, il attendait la réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Mar 26 Déc - 3:25

Ah les cours..quel chose barbante quand le sujet n'intéresse pas. En ce qui me concerne, j'ai toujours suivi les cours particulier de tel ou tel servant, et de père au début. Il savait tellement de chose, mais manquait tout de même de savoir pratique par moment, la logique terrestre lui échappant de peu parfois. Mais je suis bien placée pour savoir que les études ça paie. Aujourd'hui j'ai mon propre talent, même s'il n'est actuellement pas mis à contribution. Ca viendra peut-être un jour.

Me perdant dans mes pensées suite à leur petite discussion, je failli manquer la question d'Haytam. A laquelle je ne sais d'ailleurs pas trop comment répondre. Je ne vais pas parler de mes problèmes de vampire devant Zek. Il faut que j'élude un peu la réponse, de façon à ce que ce ne soit pas facilement descriptible pour quelqu'un ne connaissant pas ma race.

- Et bien, je voulais vous revoir pour vous remercier de la dernière fois.

Je me sens un peu stressée en sa présence. Je serre d'ailleurs sur mes genoux, mes mains l'une contre l'autre. Il est..enfin il a..je ne sais pas, mais il me perturbe et j'ai tendance à avoir du mal à me tenir en face de lui désormais. C'est peut-être suite à la fois passée ? Dans tous les cas, je me montre un peu timide face à lui. J'inspire calmement et lui continue ma réponse, toujours avec douceur.

- Le fait est que je ne vais pas pouvoir rester plus longtemps en ville. La subsistance se fait rare, et les..rongeurs rôdent..

En parlant de "rongeurs", je faisais évidemment allusion aux gardes qui commençaient à tester des produits anti-vampire.

- Du coup, je voulais au moins vous voir avant mon départ. Je vous ai cherchée dans le quartier marchand et puis je suis tombée sur votre ami, dont j'ai reconnu l'uniforme Jenkins.

J'ai été assez complète dans ma réponse. Je ne peux pas faire plus, sans quoi mister sècheur-de-cours risque de se douter de quelque chose. Quoique je pourrais rajouter que je meurs de faim ? Soyons subtile pour le faire.

- D'ailleurs, si on prenait à boire, je meurs littéralement de soif.

Je l'ai dis en fixant sobrement les yeux d'Haytam, mais je sens ceux-ci glisser vers le cou donc je préfère dévier vers le panneau des boissons.

- Je prendrais quelque chose d'assez sucré. Ou un jus de tomate ?

Oups..enfin les gens normaux boivent aussi des jus de tomate. Je n'ai rien de louche parce que j'en boirais. Beaucoup de vampires le boivent plus facilement qu'autre chose, oui c'est un cliché mais c'est réel...et je suis dans le cas, en-dehors de ce qui est très sucré, le jus de tomate passe aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Ven 29 Déc - 2:49

Zek se balançais sur sa chaise tout en surveilliant du coin de l'oeil les autres clients. La taverne semblait calme mais, une bagare pouvait toujours se declencher.

En entendant la réponse d'Haytam, plutôt froide il fallait l'avouer, Zek soupira.

-Haytam, tu sais bien que certain cours son inutile pour moi... Je connais déjà tout ça...

Comme si il avait besoin d'en savoir plus sur les anges ou sur Neos? Il le connaissait bien son dieu, même si il l'avait déçus. Zek se plongea dans la contenplation de sa tasse durant quelque instant, Neos le pardonerait-il un jour? Il l'esperait mais pour l'instant... ce n'était pas gagner...

Le jeune paladin écouta la réponse de Rain mais, ne s'adressant pas à lui, il décida de se lever pour aller commander des boisson.

-Je vais chercher ça dans ce cas. Je sais déjà ce que tu veux Haytam, je te ramène ça dans deux minutes.

Zek eu un léger sourire amusé et partit vers le bar, son regard glissais de table en table. Il observait tout et tout le monde, décidément, il restait un éternel curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Ven 29 Déc - 3:10

L'adolescent écoutait la jeune vampire avec concentration. Ne bougeant pas d'un iotas, il restait bien droit, ses yeux cyan plantés droit dans ceux de son interlocutrice.

-Je comprends. Votre situation est délicate. Savez-vous où allez après votre départ?

Le jeune homme se montrait là un peu direct mais, il n'en avait pas conscience. Pour lui, il allait simplement droit au but. Il souhaitait en effet savoir si la jeune fille se retrouverais à errer sans but ou si au contraire, elle avait un objectif.

Haytam ne le montrait pas mais, cette situation le préocupais. Laisser ainsi un vampire vagabonder était irésponcable et indigne d'un paladin. Néanmoins, il n'avait pas entendu parler d'attaque de vampire en ville. Rainerith ne s'en prenait donc visiblement pas aux humains. Mais était-ce tolérable pour autant? Fallait-il tuer ce que les autre paladin appelait "abomination"? C'était la question qui le hantais depuis plusieurs jours.

Il avait passer moulte heures à la bibliothèque en quête d'informations sur cette race aux longues canines. Il avait lu leur histoire avait parcouru divers récit traitant de ces "monstres", avait appris comment ils vivaient et simplement, avait découvert le processus exacte de transformation.

Haytam fixait toujours la jeune fille, il savait tout cela, il savait où elle était, il aurait pu la dénoncer, il aurait sans doute du la dénoncer mais... Il craignait qu'elle n'ait pas un procès équitable. Peut-être n'avait-elle jamais tuer? Ou peut-être, une fois de plus, Haytam était-il trop naïf... Toujours est-il que, en cet instant présent, le jeune paladin  partageait sa table avec elle et qu'il n'avait nul intention de la dénoncer.

-C'est une chance qu vous soyez tombé sur Ezeckiel. J'ignore comment nous nous serions retrouvés s'il en avait été autrement.

Il savait que la vérité était tout autre mais, il ne voulait pas en parler à Rainerith question de principe... Il tourna rapidement la tête en entendant la porte se claquer, il plissa les yeux et vit d'autre élèves de l'académie. Ce n'était pas des paladins mais, il espérait qu'il ne le voit pas en un tel lieux. Il ne voulait en rien que l'on raconte partout qu'Haytam fréquentait des tavernes douteuse...

Il détourna alors le regard de la table où s"était installer les nouveau arrivant. Zek venait de se lever et de proposer d'aller chercher à boire. Il acquiesça, c'était somme toute une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Ven 29 Déc - 14:10

Le garçon dont je soupçonne la présence d'ailes dans le dos, s'éloigne donc pour aller chercher des boissons, nous laissant seuls. Ce n'est pas pour autant que j'utiliserais un vocabulaire qui risquerait de désigner quel est ma race. La question d'Haytam se montra assez direct, mais je peux le comprendre. Il doit s'inquiéter de ce que je compte faire, si je suis un danger pour les gens ou pas. Je ne peux le nier que je le suis, je suis un vampire après tout. Il n'empêche que malgré les informations parfois faussées des livres, qui indique que pour nous rassasier de sang on a besoin de tuer notre victime, je ne peux effacer le fait que je me suis déjà attaquée à une personne. Mais jamais au grand jamais je ne cherche à tuer. Cela m'est arrivé une fois mais c'était un accident...c'était la première fois où, quand je me suis retrouvé confronté à moi-même, j'ai bu le sang d'une personne..trop de sang..le pauvre en est mort d'anémie. Depuis je fais toujours attention à la quantité d'hémoglobine que j'avale quand j'en prends à quelqu'un. Mais c'est plutôt rare, je n'aime vraiment pas arracher la substance vitale de quelqu'un sans son consentement.

Voyant l'attente d'une réponse de ma part malgré mon silence qui s'installe, je soupire et daigne enfin lui répondre d'une voix plus calme.

- Je vais sans doute me rendre vers les Montagnes de l'Est, j'ai ouïe dire que des druides se promenaient par là-bas.

Je parle évidemment de cette fille que j'ai rencontré avant aujourd'hui. C'était il y a deux jours, son prénom était Lorelei je pense...une étudiante barde bien informée.

- Et mon but est justement de parler à l'un d'eux.

Même s'il n'agit pas comme quelqu'un de méfiant, je me doute qu'Haytam doit avoir du mal avec la situation dans laquelle il se trouve. Car un paladin et un vampire ami, ce serait du jamais vu.

Quand un groupe d'étudiants, portant l'uniforme de son école, entre, je vois bien qu'il n'aime pas trop ça. Ce serait le lieu qui le dérange ? Il est vrai qu'en général les paladins sont synonyme de prestige. Je tente de le rassurer là-dessus.

- Si jamais des camarades de classe vous font la remarque sur quoi que ce soit, vous pouvez toujours dire que vous étiez là pour "enquête". Je crois savoir que les paladins joue parfois les discrets pour obtenir des infos là où ils en ont besoin.

Je ne veux pas qu'il ait des problèmes par ma faute, ni même que sa réputation en prenne un coup. Si ça se trouve, même son dieu se pose des questions sur ses intentions envers moi. Tiens, quel dieu sert-il d'ailleurs ? Me l'avait-il seulement dit ? Mais quand il se met à parler de Zek, mes pensées se redirigent sur ce qui me taraude.

- Dites...vous connaissez bien Zek ? Enfin il ne risque pas d'avoir du plomb dans l'aile à force de sécher ses cours ?

Un subtile rapport à sa probable race, wouw vive les expressions bizarres de Guilhem. Mais suis-je assez claires dans mes propos ? A moins qu'Haytam ne soit pas au courant pour son ami..non franchement faut être aveugle pour pas finir par le remarquer. Puis par la remarque que Zek à faite sur le cours, je suis sûr qu'Haytam en sait plus, mais peut-être va-t-il feinté ne rien savoir ? Il ne voudra sans doute pas mettre son ami en péril. Autant remettre une couche en utilisant une citation du pays de Ker, souvent dites par les elfes.

- Car après tout, certains diables se cachent sous une auréole. Mais je ne peux rien affirmer, je ne le connais pas personnellement non plus.

J'en ai peut-être trop fait ? Mais si Zek est comme moi, ou même un ange gardien camouflé, il faut que je le sache. Il en va de mon second objectif : trouver mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 6 Jan - 3:48

Haytam était toujours pensif quant à la situation dans laquelle il était. Néanmoins, la réponse de Rain le sortit quelque peu de son désarrois. Elle allait quitter la ville, elle ne risquait plus de blesser personne mais... Il serra le poing, comment pouvait-il se réjouir de son départ? Cela n'était clairement pas correct.  Le jeune homme s’éclaircit la gorge et releva la tête vers Rainerith.

-Connaissez-vous quelqu'un dans ces montagnes? Avez-vous un endroit où loger?

C'était là la moindre des choses que de lui poser la question. Si elle devait partir, Haytam devait s'assuré qu'elle ne se retrouve pas à errer dehors comme elle l'avait fait ici. Mais... à vrai dire... le jeune paladin se doutais de la réponse... Rainerith ne semblait guère d'avoir d'endroit où aller.

Haytam grimaça légèrement, de manière presque imperceptible. Qu'était-il donc supposé faire en tel situation? Aidé cette créature de la nuit ou la laisser à son sort? Il aurait tant aimé que Neos réponde à ces question. Mais cela devait être une épreuve, son dieu devait le tester... Mais qu'attendait-il de lui?

-Si je puis me permettre, les druides sont assez ardus à trouver... Ce sont des expert pour ce qui est de se cacher en forêt. S'ils souhaitent rester cachés, je ne pense pas que vous puissiez les trouver si aisément...

Haytam écouta ensuite la jeune vampire parler de ces camarades. Encore une fois, il ne pu s’empêcher de grimacer... Il ne pensait pas qu'elle relèverait son agacement...

-Je préférerais qu'ils ne me voit pas en tel lieux... Certaines classes sont plus aptes à fréquenter des tavernes que d'autre.

Il savait très bien que la vanité était un défaut mais, Haytam était fière d'être paladin. Il n'avait donc pu s’empêcher de laissé échapper une pointe de dédains dans sa voix.

Lorsque Rain évoqua le nom de Zek, Haytam sortit de ses pensés, elle faisait de bien étranges allusion... Il fallait rester prudent, il ne devait rien laissé transparaître.

-Je le connais bien, en effet. Je pense que malgré les apparences, Zek sait ce qu'il fait. Hélas, il lui arrive bien trop souvent de sombrer dans la débauche mais, je sais qu'il à un bon fond...

Le jeune paladin avait répondu avec honnêteté sans pour autant rebondir sur les tournures de phrases particulière de sa compagne de table.

Le jeune homme lissa les manche de son costume et rapprocha légèrement sa chaise de la table afin de mieux s’asseoir. Il fronça le nez en voyant un client de la table voisine renverser de la bière au sol. Le liquide brunâtre se répandit au sol. L'odeur amer de bière flotta rapidement dans l'air, décidément, Haytam n'aimait vraiment pas l'alcool... ni les rires idiots qu'émettaient ces voisins éméchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 6 Jan - 16:42

Me plaçant plus à l'aise dans la chaise, par rapport au tout début de notre conversation, je joignit les mains en poing, m'accoudant sur la table et posant donc mon menton sur mes doigts recourbés. Je sais qu'il s'inquiète pour moi, sans doute dû à sa classe de paladin et non pour la personne que je suis, mais peut importe, ça me fais tout de même plaisir. Je tente un sourire pour le rassurer mais il n'est pas tellement grand. En même temps, je n'ai rien qui puisse apaiser ses tensions..

- Si j'avais un endroit où aller, j'irais. Or cela fait plus de 10 ans que j'arpente le monde en quête d'informations sur la présence de druide. Je le sais qu'ils sont bien cachés, je ne le sais que trop bien..sinon ma quête aurait pris fin depuis bien longtemps...

Je pose mon regard par la fenêtre, me disant que je parlais peut-être de trop. Mais ce garçon n'est pas quelqu'un de mauvais, aussi..je sens que j'arriverais à lui accorder ma confiance. Je l'espère de tout coeur même.

Quand j'entends la suite de ses paroles, je suis surprise de l'entendre parler avec un air condescendant. Il est plus fier qu'il ne le fait paraître. Cela me rappelle un mauvais souvenir..si seulement mère n'emplissait la moitié de mon esprit ce serait bien mieux. Je ne pu m'empêcher de lui faire une remarque arrogante à son air de dédain.

- Oui, je fais sans doute partie de ces "certaines classes". Mais que voulez-vous, certains sont moins coincés que d'autres.

Mince..j'y ai quand même été un peu fort..je n'ai jamais dis non plus que j'étais une enfant de coeur. Aussi doux que peut être un vampire, son caractère penchera vers un alignement plus mauvais que d'autres..bref, pas besoin de s'énerver l'un contre l'autre. D'autant plus que, je ne devrais pas être aussi franche que ça, je n'ai pas envie de le blesser..

- Laissez tomber..

Je regarde au bar Zek en train de commander. J'ai beau dire du mal de lui, quand il est là, l'atmosphère semble se détendre d'autant plus. Même en me sentant plus relaxée qu'au début, Haytam me fait me raidir lorsque je dis un mot qui pourrait lui faire mal, alors que je ne le veux pas.

Pour en revenir à Zek, les phrases que j'ai dite semble pas le faire réagir, ou alors il cache bien son jeu. Il a toujours bien caché son jeu, je ne le vois que rarement me dévoilé une expression, donc facile pour lui de faire comme si de rien n'était. Au moins je sais qu'ils sont proche.

- C'est une tentation que de se laisser aller à rire avec les autres et d'abuser de gourmandise ou de paresse, or j'ai l'impression que cela lui correspond bien. Mais je suis d'accord que Zek est assez sympa dans son genre.

Faisant retomber mes bras, je regarde le paladin d'un air sérieux.

- Dite, je me souviens que vous portiez un médaillon la fois où..enfin ce que je veux dire, il me parait familier. A qui avez-vous donné votre servitude éternel ?

Enfin je l'ai demandé, ça me rend très curieuse d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Ven 23 Fév - 1:00

Le jeune homme avait écouté patiemment Rain. Ainsi cherchait-elle les druides? Haytam savait que ceux-ci était difficile à trouver. Il ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi cette jeune vampire les cherchait avec tant d'ardeur mais... Lui demandé aurait sans doute été indiscret.

Pensif, Haytam joignis les mains en regardant la table d'un air absent. Il se demandais comment toute cette histoire allait finir, si jamais ses camarades de l'académie s’apercevaient que Zek et lui discutaient calmement avec une vampire, ils risquaient de très gros ennuis... Cela rendait le jeune homme nerveux et, il n'aimait pas cela. Il réfléchissait moins bien sous la pression et, c'était une habitude à corriger au plus vite...

-Je vous souhaite d'enfin trouver l'objet de votre quête, Rainerith.

Peut-être ces fameux druide pourraient-ils la guérir de son vampirisme? Pour dire vrai, Haytam n'en savait rien. De là où il venait, il n'y avait pas de druide aussi, il ne savait presque rien de ces gens qui vivait reclus dans la forêt. Il y avait beaucoup de chose nouvelle pour le jeune métamorphe depuis son arrivé à Irignan. Outre le style de vie totalement différent, il y avait aussi une foule de nouveau métier dont il n'avait jamais, ou presque, entendu parlé avant.

Le jeune homme soupira en entendant Rain lui répondre avec arrogance. Il comprenait sa réaction. Il s'était montré iréspectueux et, cela était entière sa faute à lui.

-Veuilliez me pardonnez. J'ai été condescendant lorsque j'ai évoquer les types de classe à mème de fréquenter cet établissement. Croyez bien que j'en suis désolé.

En vérité, Haytam n'aimais pas s'excuser. Il essayais toujours de tout faire le plus parfaitement possible et, s'excuser revenais à dire qu'il avait commis une erreur. Cela lui déplaissait aussi, il essayait de ne pas montrer son mécontetement mais, sa mâchoire se serra tout de même lorsqu'il parla à Rain. Il acceptait difficilement l'echec, quel qu'il soit.

-Certes mais, il devrait se concentré et prendre son avenir en main. Ce n'est pas ainsi qu'il deviendra un paladin digne de porter ce titre.

Lorsque Rain posa sa question, Haytam marqua un silence de quelque seconde. Le jeune homme se concentra pour répondre avec le plus de justesse et de droitesse possible.

-Je sers le grand Néos. Dieu de l'ordre. Je donnerais ma vie pour lui.

Tout en prenonçant ses paroles, Haytam ferma les yeux et joignis les mains en signe de prière. Ses pensés allaient toute à son dieu. Cela faisait quelque jour que, lors de ses heures de prière, le jeune homme posait des question à son dieu. Que devait-il faire de Rain? La livrer à la justice? L'aider? L'abandonner à son sort? Hélas, le grand Néos n'avait jamais répondu aux question du jeune paladin le laissant dans un silence de plus en plus lourd et angoissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Ven 23 Fév - 1:25

Je lui souris gentiment lorsqu'il me souhait bonne chance dans ma quête. Parfois je me demande comment je n'ai pas encore abandonné, cela fait longtemps maintenant que je cherche à récupérer ce que j'ai perdu..si ça se trouve, en retournant auprès de Mère, elle trouverait une solution très vite. Mais si c'est au prix de ma liberté, il est hors de question que je retourne à ses cotés. Serrant et desserrant le poing droit, j'essaie de me relaxer et de penser à autre chose.

En le regardant en précision, une question me vient à l'esprit. Semble-t-il tendu ou est-ce mon imagination ? S'il l'est, il n'est pas le seul...surtout quand je reçois ses excuses pour les paroles qui m'ont mises un peu en rogne quelques secondes auparavant. Il n'a pas l'air content de s'excuser...c'est un peu bizarre, on dirais un petit garçon qui n'a pas eu ce qu'il veut ? En tout cas, le voir réagir comme ça est adorable en soit. Mince...je le fixe un peu trop à mon avis si j'ai pu remarquer son serrage de mâchoire. En même temps, dur de regarder ailleurs, si mes yeux divergent sur d'autres personnes, une seule idée va me venir en tête...

Même en parlant de Zek, mon interlocuteur semble avoir du mal à reprendre son calme, quoi que c'est peut-être juste mon imagination. Enfin vient la réponse à ma question, qui se suit d'un blanc latent mais heureusement pas trop long. Je le vois me répondre tout en faisant comme s'il répondait à une prière, c'est très étrange. Je n'ai jamais pensé à croire en un dieu, j'aime connaitre les religions, mais je ne suis pas instruite en profondeur sur un dieu en particulier. J'ai déjà fort à faire sur l'étude des anges...mais sa réponse m'impressionne quelque peu, je dois l'avouer.

- Néos hein..

J'ai lâché ce nom d'une petite voix douce, pensant en même temps. Il y a des anges à son service si je me souviens bien. Mon père doit l'être également...si seulement j'avais son nom..une simple question fonctionnerait, surtout qu'il est paladin, il peut parfois parler à son dieu. La chance n'a jamais vraiment été de mon coté de toute façon.

- N'est-ce pas futile de vouloir donner sa vie pour une personne ?...

Je me demande si son dieu veille toujours sur lui, répond à ses prières ? Comment peut-il croire sans jamais douter une seule seconde que Néos pourrait ne rien en avoir à faire d'un petit humain de pacotille ?..les dieux ne sont-ils pas tous pareils ? Ils privilégient ce qui est beau et brillant, ce qui est noble et gentil, sur l'apparence extérieure mais aussi le psychologique, mais s'arrêtent immédiatement si ce qu'ils ont devant eux n'est pas pur...déjà qui a défini ce qui est pur et ce qui ne l'est pas ?..un idiot sans aucun doute, un ange peut-être ?

Sans le vouloir, je soupir et lâche dans un murmure :

- ça doit être bien d'avoir quelqu'un qui veille sur soi...

Je n'ai pas d'ange pour veiller sur moi, et encore moins un dieu en lequel croire...en fait je n'ai rien en quoi je peux croire..même mon père, je le cherche mais..mes yeux s'assombrissent, me rappelant la coquille vide que je suis, mes mains se serrent sur mes genoux. Mère avait sans doute raison, ce que je fais de mieux, c'est de me taire et d'étudier enfermée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 24 Fév - 1:11

Le jeune paladin plissa légèrement les yeux en entendant Rain prononcé le nom de son dieu avec tant de légèreté. Haytam savait qu'il devait resté modérer, chacun croyait en qui il le souhaitais mais, il avait du mal à concevoir comment il était possible de ne pas vouloir croire en Neos. Il devait pourtant se montrer tolérant aussi, il ne fit aucune remarque à ce sujet.

-Cela n'est pas futile car Neos est bien plus qu'une personne.

Cette réponse résumais parfaitement ce qu'Haytam pensait. Il respectait son dieu et ses paroles et il le vénérait, il le considérait comme supérieur. On ne pouvait simplement le qualifier de personne...

Le jeune élève tourna légèrement la tête pour voir ce que faisais Zek, il prenait un temps considérable. Il soupira en le voyant discuter au bar, mais pourquoi chercher trois malheureuses boissons lui prenait-il autant de temps? Avec le bruit qui régnais dans la taverne, impossible d'entendre de quoi il parlait...

Il se tourna vers la vampire en entendant celle-ci murmurer. N'avait-elle personne pour veiller sur elle?

-C'est... Rassurant, oui. Neos guide mes pas vers la lumière. Mais toi, venère tu un dieu? Qui prie tu? A qui t'adresse-tu lorsque tu es en plein désarois?

Haytam ne savait pas si les vampires avait des dieux. Il connaissait décidément bien trop peu cette race. Il se promettait de redoubler d'ardeur dans son travail et ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Sam 24 Fév - 1:59

A ses paroles, mes poings se serrent davantage, sentant le sang quitter les veines de mes doigts et laisser place à un fourmillement. J'ai un maigre sourire.

- Je n'en sais rien...

Un petite douleur me tiraille le dos d'un coup, comme pour me rappeler l'autre partie de ma race. Parfois, quand je me sens au plus mal, ou que je manque assez bien de sang, mon aile me lance, autant la partie manquante que celle dissimulée. Et là, nous entrons dans un sujet des plus tabou...j'étais tendue mais maintenant c'est pire, un malaise s'installe dans mon esprit. Que suis-je sensée lui répondre ? En plus il attend que je dise quelque chose de plus sans doute. Je lève doucement mes yeux violets vers lui, son regard me transperce comme à chaque fois que je l'observe. De suite je baisse les yeux, honteuse. S'il savait que je suis doublement impur, me tuerait-il ?

- Je..je n'ai pas le droit de prier...

C'est tout ce que je peux lui dire sans en dévoiler trop sur moi.

- Je m'abandonne à mon sort c'est tout..je n'ai jamais eu besoin de personne pour me relever lorsque je tombais. Alors si je souffre, je ne peux compter que sur moi-même et prendre le pas sur la douleur. Je dois avancer par moi-même...Disons qu'être seule doit sans doute être ma punition en un sens..

Mince..j'en dis un peu trop au final. Je dois faire plus attention..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 25 Fév - 23:14

Le paladin ne comprenait pas vraiment comment il était possible de vivre sans prier un dieu. Depuis sa plus tendre enfance, Haytam priait Néos, tout comme ses parents. Il était fière que sa famille prie également ce grand dieu. Il était également heureux de partager cela avec eux, même si s'était l'une des rare chose qu'ils partageaient, en fin de compte... Même s'il était différent du reste de sa famille, il devait bien avouer qu'ils lui manquait... Il aurait bien voulu revenir chez lui pour quelque jours mais, s'il faisait cela, il ne pourrait pas faire marche arrière et ne pourrai sans doute jamais revenir à l'académie.

Haytam sortit de ses pensés, se concentrant à nouveau sur la discussion. Il ne devait pas laissé ainsi son interlocutrice ainsi.

-J'en suis désolé. J'ignorai que certaine personne n'avait pas le droit de prier...Pourrais-je en connaître les raisons ou, cela serait-il une question trop indiscrète?

Il voulait se montrer prudent et ne surtout pas importuné Rain. Néanmoins, il était curieux de comprendre pourquoi certaine personne ne pouvait pas prier. C'était la première fois qu'il avait entendu parler d'un tel problème. Il voulait à tout pris pouvoir trouver une solution.

-Je pense, mais cela est mon humble avis, que prier un dieu vous ferais du bien.
Cela vous guiderai dans votre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Dim 25 Fév - 23:33

Je sais qu'il ne me veut rien de mal, qu'il ne cherche qu'à m'aider, mais ses paroles sont douloureuse. Il en demande trop..je ne peux lui répondre sans dévoiler ma vraie nature. J'inspire un coup, évitant de ne pas fondre en larme. Dire que les émotions sont un peu plus forte quand on a notre quota de sang, à quoi ressemblerais-je actuellement si c'était le cas... je penche la tête pour m'excuser.

- Je vous prie de m'excusez Haytam, mais je ne peux pas en dévoiler plus...ce serait vous impliquer dans mon passé.

Je regarde du coté de Zek, me demandant si pour le coup, ce dernier était autant à prier son Dieu qu'Haytam. S'il est un ange comme mon père, il est voué à son Dieu, mais s'il est comme je le soupçonne un ange déchu...le prie-t-il encore autant ? A vrai dire je ne suis pas comme lui non plus... depuis l'enfance, la seule chose que ma mère m'autorise à louer, ce sont les démons. Mais trop les vénérer ressemblerait à quelqu'un de pur, donc je dois juste les admirer...c'est complètement stupide. De toute façon, je n'ai personne à admirer, juste des chimères à poursuivre.

Je répond quand même à sa dernière proposition d'un ton las.

- Ce sont mes objectifs et mes espoirs qui guident mes pas, pas la foi. Pardonnez-moi, mais même si je le voulais, aucun dieu ne voudrait de moi. Ou alors il se montrerait hypocrite...

Mon ventre gargouille pour me rappeler que j'ai les crocs depuis assez bien longtemps. Je regarde Haytam, aussi fort que parle la taverne, il doit avoir entendu ce bruit dérangeant étant proche de moi Je rougis un peu. Bordel Zek, arrête de trainer quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 22
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Lun 26 Fév - 1:33

Zek revint, un grand sourire aux lèvres, il semblait avoir bu quelque verres de son côtés. Il posa sur la table la commande de Rainerith et d'Haytam avant de se laisser tomber sur une chaise tout en souriant.

-Voilà! Un jus de tomate pour Rain et un thé pour Haytam!

L'ange sourit et commença à se balancer sur sa chaise. Il parlait d'une voix plus forte, preuve supplémentaire qu'il avait bu. Pour sa part, il sirotait une choppe de bière au goût sucré, même en alcool, il préférait le sucre. Il préférait cacher à ses deux amis qu'il avait déjà consommer plusieurs verre de boissons alcooliser avant de revenir à leur table. Les amis qu'il avaient croisé n'était pas vraiment le genre de personne que fréquenterait un paladin donc, pas le genre de personne qu'apprécierait Haytam. Même si, réflexion faite, Ezeckiel se demandait qui son ami appréciait à part lui et sa famille. Rainerith peut-être? Allez savoir... L'ange déchu avait parfois vraiment du mal à savoir ce qu'il y avait dans la tête de son ami.

-J'ai croisé des amis et on à discuter. Qu'est-ce que j'ai manqué d'important au juste?
Un demande en mariage? De folle révélations? Faite-moi rêver!


Zek arborait toujours son sourire amusé voir provocant. Les autres client le regard de travers et il leur répondait en élargissant encore son sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant Mer 28 Fév - 0:50

Haytam acquiesça en entendant Rainerith dire qu'elle ne pouvait lui en dire plus. Il comprenait parfaitement qu'elle tienne à garder son passé pour elle. Cela n'avait pas dû être simple, la pauvre jeune fille avait dû subir cette affreuse transformation en vampire... Néanmoins, la seconde réponse de la jeune fille le fit réagir.

-Les dieux acceptent tout le monde. Tout le monde à le droit d'être absous de ses pêchés. Bien évidement, il faut pour cela regretter ceux-ci.

Le jeune homme en était persuadé, Néos était un dieu sévère mais, il ne refusait personne. Il voulait à tout prit faire comprendre cela à Rainerith. Il s'apprêtait à continuer son argumentaire mais, une tasse de thé fut violemment déposer devant lui tandis qu'un jeune paladin alcoolisé prenait place à ses côté, un sourire aux lèvres.

-Ezeckiel, un paladin ne s'enivre pas.

Haytam avait dit cela d'un ton froid. Cela l’énervait que son ami se complaise ainsi dans la débauche, faisant honte au règle de vie dicter par le grand Néos. Il soupira avant de répondre à son ami.

-Merci pour le thé. Nous parlions de Néos et de l'importance de vénéré un dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Taverne du Lycan Hurlant

Revenir en haut Aller en bas

Taverne du Lycan Hurlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Royaume d'Aeren :: Irignan. :: Auberges-