Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Eldera Alfheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 8
Date d'inscription : 06/01/2018
MessageSujet: Eldera Alfheim Sam 6 Jan - 20:47


Eldera
Alfheim



Âge : 388 ans (28ans en humain)
Taille : 178 cm
Poids : 73kg
Aime : le sang, la torture, les affaires sanglantes, ce qui est raffiné, les yeux, manipuler..
Déteste : ceux hautains sans raisons, les paladins, les faibles
Rêve : retrouver sa fille, avoir un autre enfant, une descendance grandiose.

Race : vampire
Classe : Nécromancienne
Sexe : F
Village ou Ville de naissance : Sala'hord
Époque de naissance : actuelle

Orientation Sexuelle : bi
Situation Amoureuse : célibataire / harem / (divorcée)
Êtes-vous un Étudiant d'une école ? : non




Description physique
Elle a de long cheveux noirs assez épais et des yeux en général sombres avec une pointe de doré typique du vampire. Ses traits sont cependant fins, à l'allure d'une jeune et jolie dame. Portant toujours des colliers aux allures divers : en dentelles, en cuir, avec une pièce de fer satanique ou un dessin mystique,..sinon elle porte toujours des vêtements nobles qui la mettent en avant, parfois même tendancieux d'ailleurs, afin que ses belles formes ne soient pas cachées. Idem quand elle a sa tenue d'aventure, ses seules protections se font aux bras et sont en acier purs, vu qu'elle craint l'argent. Pour les couleurs, quels que soient les vêtements, cela variera entre le rouge-noir, le bleu-noir ou le violet-noir, en soit des couleurs sombres. Son charisme naturel associé à celui du vampire, ainsi que sa tenue magnifique, la rende donc d'une élégance hors pair.


Description Psychologique
Aux premiers abords, hautaine et vaniteuse, elle est bien plus que cela. Une manipulatrice née qui aime se dépeindre du désir charnelle, et bien qu'elle puisse éprouver de l'amour, il faut d'abord que la personne face à elle ait un attrait, une capacité, une force, ou encore une spécialité impressionnante. Cela n'empêche pas qu'elle puisse parvenir à s'intéresser à quelqu'un, mais que seul l'envie de mettre cette personne dans son lit, prime. Malgré les apparences, elle aime sa fille, mais à sa façon, ne sachant pas trop comment le montrer. Cependant, elle ne souhaite qu'une chose, c'est la garder auprès d'elle. Son ex-mari, qui était un ange, était son vrai premier amour, d'où Rainerith est sa seule enfant. Mais ça, Eldera ne l'avouera jamais, elle est bien trop fière pour cela. Enfin, en dehors de son passe-temps pour les religions (n'est que curieuse, plus on connait ses ennemis, plus il est facile de les éradiquer), et de la luxure, elle aime capturer humain, hybride, elfe, etc, pour les installer confortablement au sous-sol, là où elle peut les torturer en toute tranquillité. Cela la détend parait-il.


Histoire
Cela remontait déjà à bien longtemps maintenant, elle naquit à Sala'hord de deux vampires au sang pur, dans une habitations des plus chics. Les vampires se voulurent discrets, faisant dans le trafic de poches de sang. Aujourd'hui il serait difficile de le faire..pas impossible mais difficile avec l'augmentation de la présence de paladins.

Eldera vécu toujours bien, ayant tout ce qu'elle voulu. Pour bien faire les choses, quand elle grandit, elle se rendit à l'académie d'Adalazar où elle devenu Nécromancienne, allongeant même son cursus. Ses parents eussent tout prévu pour qu'elle n'y risqua rien, ayant des amis assassins à leur service, ils leur ordonnèrent de lui fournir de quoi se nourrir et aussi de la protéger. Elle fut très bonne élève, apprenant vite, voulant devenir la meilleure. Là-bas, elle eut son premier petit-ami, qui après plus d'une escapade, lui servit de repas. Elle aima tester des sangs différents, découvrant que selon l'alimentation de chacun, le sang changeait de goût. Un passe-temps qui faillit lui coûter la vie plus d'une fois. Heureusement, elle eut son ami assassin, un elfe noir assez capricieux et qui aimait tuer plus que prendre soin de lui. Elle s'entendu facilement avec lui.

Une fois son cursus achevé, elle retourna auprès de ses parents. Enfin auprès de son père qui avait déménagé dans un village proche de D'zaros, car leur maison avait été fouillé, et la mère vampire assassinée par des paladins. Ils refirent donc tous deux leur vie là-bas, mais Eldera, encore jeune, et ne pu rester en place. Elle visita moult endroits, allant du pays de Ker, au royaume d'Aeren jusqu'à la république de Guilhem. Son but fut de tester ses nouveaux sorts, en apprendre des nouveaux, et en découvrir le plus qu'elle pouvait sur son environnement. Elle écrivit plusieurs lettres à son père, mais ne pu jamais en recevoir vu qu'elle changeait sans cesse de place. Elle le regretta quand elle revenu chez elle, des années plus tard, alors qu'elle atteignait l'âge adulte, elle découvrit sa maison vide, en bordel et pleine de sang. A l'odeur, elle reconnu celle de son père, et l'odeur des humains. Ses soupçons se portèrent immédiatement sur les paladins, mais à son âge, elle su qu'elle devait gagner en relations et popularité pour espérer s'élever et se venger.

Etant donné qu'il était nécessaire d'avoir un toit pour réaliser ses plans, elle chercha un endroit où se poser. Et justement, un manoir dans un village aux abords de Sala'hord se retrouva abandonné, donc avec l'argent de coté de son père, elle l'acheta et s'y installa. Elle haïssait donc les paladins, et n'avança plus que par vengeance. Ce qu'elle fit, mais longtemps, bien longtemps après son emménagement. Car ce n'est qu'avec l'âge que venu son expérience et sa maturité. Ainsi, enfin elle pu être reconnue par ses semblables. Via les anciens amis de son père, elle se forgea un petit réseau d'assassin, de mercenaires, et trouva d'autres amis vampires, privilégiant les sang purs évidemment. Dans ce réseau qui se liait parfois au gouvernement d'une nation, région, pays, etc, des primes s'engageaient constamment. Elle prit aussi un nom de code pour effectuer ses transaction avec son réseau de tueurs et les gouvernements demndant son aide : Blood fate. Quand cela fut prêt, elle lança de temps à autre ses "soldats invisibles" comme elle les appela, contre ses ennemis, tantôt des paladins, tantôt des mages, qui gênaient la propagation des vmpires dans la communauté. Elle devenu une référence auprès des familles vampires nobles. Dans cette folie du sang, une addiction se créa, provenant peut-être d'un traumatisme quelconque ? Nulle ne le savait. Dans tous les cas, elle trouvait que les yeux avaient une telle couleur authentique, et étaient tellement propre à chacun, qu'il fut nécessaire d'en faire la collection : par torture ou en vainquant ses ennemis, lorsqu'elle trouvait les plus beaux iris, elle les arrachaient.

Ainsi se fit sa vie tranquille dans son manoir. Parfois se fut tout de même elle qui remplit certain contrat qui était mis à sa disposition. Alors elle emmenait un de ses servants assassins avec elle quand la mission risquait d'être corsée. En effet, elle eu également le temps de se faire sa petite famille de servants, pas toujours vampire mais en général c'est conseillé. Elle en eu 3 : 2 vampires, et 1 drow, tous assassins. Vu qu'elle se devait de les nourrir, il ne fut pas nécessaire qu'elle en ait trop autour d'elle.

La vie se passa tranquillement, autant par la luxure, par le nourrissage que par les informations. Mais il manqua une chose qu'elle ne connaissait pas encore, l'amour. Mais comment l'atteindre ? C'était un réel mystère pour elle...elle ne pouvait pas procréer avec n'importe qui..


Chaque personne a un ange gardien, sauf les anges déchu, logique. Et oui, un vampire aussi en a un. Parfois l'ange gardien est curieux et descend sur Terre, mais sans faire d'erreur sinon, plus d'ailes blanche. Et quand il observe depuis un endroit de la Terre, proche de la personne dont il a la "garde", il n'est pas sensé se faire voir. Pourtant c'est arrivé, par Eldera qui plus est :

Lisant un livre sur les anges justement, étant sur sa terrasse en pleine nuit de lune complète, éclairée aussi par une chandelle, l'ange ne comprenait pas la jeune femme, autant mentalement que dans sa façon de vivre. Or pour veiller correctement, il fallait comprendre l'alignement du gardé. Celui d'Eldera semblait pencher à ces moments-là : plus de meurtre, plus de missions sanglantes, juste des recherches divines et mythologiques, ainsi que des livres d'auteurs pestant sur le bonheur de s'aimer. Se posant dans l'un des arbres pas loin, il utilisa sa magie télépathe pour observer le livre d'Eldera. Cette dernière fut justement agacée des tournures de phrases sans queue ni tête, et des monologues interminables qui n'aidaient pas sa compréhension. Elle finit par le jeter..et bien là où vous devinez, dans la tête de l'ange qui tomba de l'arbre. Faisant un bond sur ses pieds, voyant la paire d'ailes brillantes, elle allait prendre peur. Mais en même temps fut curieuse. S'approchant de l'homme divin, elle lui tendit la main pour l'aider à se relever. Ce dernier la prit et se releva. Comme une étincelle passa entre eux deux, la jeune fille rougit en voyant les traits de cet être de lumière aux yeux bleu azur et aux cheveux blond doré. Sans le savoir encore, Eldera eut un coup de foudre.

Il lui donna son nom, expliqua sa présence, puis s'en alla. Mais elle n'arriva pas à l'enlever de sa mémoire. Le temps passa et le coté colérique qu'elle eut développé à la mort de sa famille s'apaisa. Son réseau d'assassin se fit gérer par d'autres dont elle n'eut que faire. Tout ce qui importait c'était de le revoir.

La raison pour laquelle Eldera n'arrivait pas à trouver quelqu'un à aimer fut inconnue de l'ange, mais en tout cas, il su que désormais, la jeune femme était tombée amoureuse de lui. Il revenu vers elle, ému de sa réaction et du changement qui s'opérait dans son coeur. L'homme Lui expliqua l'accord passé avec Neos, en échange de rester à ses cotés. La vampire cruelle changea du tout au tout, liquidant tout ce qui était monstrueux dans son manoir et le transformant en une beauté magnifique. Même sa substance vitale se remplaça par du sang animal, sans qu'elle ne tua la bête. L'homme divin, ému, et même plus que ça, impressionné de ce changement, finit par lui aussi l'aimer. Ils purent ainsi vivre heureux...ou pas.

Rainerith naquit, sans ailes, mais aimée malgré tout. Cependant, en voyant sa fille, Eldera se remémora les enseignements de ses parents, surtout de son père, ainsi que de ceux de l'académie..elle avait tiré un trait là-dessus..mais étant dernière héritière des Alfheim, comment pusse-t-elle le faire ? Ce fut même hors de questions. Elle devait passer les connaissances à sa fille qui serait une vampire. Elle devait lui apprendre à survivre. Lui apprendre ce que ce serait que d'être un vampire, le regard que le monde poserait sur elle, la mort de ses grand-parents. Tellement de choses qu'elle eut failli laisser tomber. Mais pas moyen d'en parler à son mari, il la détesterait..

Faisant tout dans son coin quand il se reposait ou faisait ses compte-rendus à Neos, elle avança lentement en préparant ses affaires, retrouvant son réseau de meurtriers. Celui qu'elle aime ne lisait plus dans sa mémoire, il le lui avait promis, alors elle en profita. Mais Neos était là lui, et après le développement des ailes de Rainerith, il en informa son ange. Ce dernier fut furieux envers Eldera, lui ordonnant de rester comme elle était, de ne pas revenir sur ses mauvais choix. Mais elle ne l'entendit plus. Seul ses plans comptèrent, et voir sa fille être a moitié ange noir, moitié vampire, l'emplit d'une joie cruelle. Elle lui voua un fabuleux destin de tueuse. La colère de son mari n'en fut que plus grande, s'inquiétant pour leur fille. Il resta le plus longtemps qu'il pouvait, voulant veiller sur sa fille. Mais Neos sentant le danger par l'influence de la vampire, rappela son servant divin à lui, et le coeur d'Eldera en souffrit. Elle s'excusa, mais refusait d'abandonner ses plans, sa fille était son futur, et une race si rare que ça pourrait lui donner un destin grandiose. Cependant, rien n'y fit, l'ange aimait davantage son dieu que sa femme..mais sans doute pour protéger sa fille, il fit faire une promesse à Eldera : "Rainerith ne pourra pas sortir de ce manoir, elle restera protégée du monde cruelle, en ces lieux. Si tu tiens parole, je passerais te voir tous les premiers lundi du mois, et nous nous aimerons comme nous l'avons toujours fais." A contre coeur, elle promit. Mais sa fille ne devant pas en être informée, elle ne fit paraître que vanité et ignorance envers la disparition du père.

Quand Rainerith prit la fuite, c'est sa colère qui l'emporta. Contactant de suite ses mercenaires, elle fit tout pour la retrouver..sans résultat. Elle apprit pour son amie Aurilhénia, trouvant le manoir de cette dernière complètement calciné. Elle ne su cependant pas qui en était le responsable, même si son intuition la guidait vers sa fille.

Malgré les mercenaires qu'elle envoya, sa fille ne fut trouvée nulle part. Elle ne vit plus son mari depuis 18 ans, empli d'une souffrance déchirant ses entrailles, elle devenu encore plus impitoyable qu'elle ne l'a jamais été. Alors elle se décida elle-même, ayant des connaissances et des liens sociaux importants un peu partout dans le monde, elle pouvait se permettre de s'éloigner de son manoir. Autant qu'elle aille trouver sa fille par ses propres moyens.

C'est comme ça que la terrible vampire Eldera Alfheim, commandante d'un réseau infâme, parti retrouver sa progéniture.



________________________________________________________________


Derrière l'écran

Surnom: Blake
Âge : 21
Que pensez-vous du forum  ? : Nice !
Comment l'avez-vous connu ? : Loutre loutre loutre
Code de validation : Bienvenue, alors quel école choisirez-vous ?





Dernière édition par Eldera Alfheim le Mar 27 Mar - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 32
MessageSujet: Re: Eldera Alfheim Sam 24 Mar - 15:31

Bien le bonjour !

Tout d'abord, merci pour ta fiche et ton inscription ~

Voici quelques points auxquels il faudrait faire attention :

Parfois, la syntaxe des phrases rend la compréhension difficile, il faudrait veiller à relire afin d'être certaine d'être bien claire :

"Un manoir dans un village aux abords de Sala'hord, se retrouva abandonné, donc avec l'argent de coté de son père, elle l'acheta et s'y installa. Elle haïssait les paladins et ne pensait qu'à leur faire payer. Ce qu'elle fit, mais longtemps, bien longtemps après. Car avec le temps, et les anciens amis de son père, elle se forgea un petit réseau d'assassin, de mercenaires, et trouva d'autres amis vampires, privilégiant les sang purs évidemment. Elle prit aussi un nom de code pour ses moments où elle communiquait avec son réseau de tueur : Blood fate. Quand cela fut prêt, elle lança de temps à autre ses "soldats invisibles" comme elle les appelle, contre ses ennemis, demandant qu'on lui ramène la tête parfois. Ainsi, une addiction se créa, les yeux ont une telle couleur authentique, et sont propre à chacun, donc elle en commença la collection."

Le tout est compréhensible mais la forme est perfectible (mais bien, ce sont juste des conseils pour t'améliorer que je cite ici ! )

Attention parfois avec le temps qui se mélange un peu entre les phrases comme ici :

"En effet, elle a également eu le temps de se faire sa petite famille de servants, pas toujours vampire mais en général c'est conseillé. Elle en eu 3 : 2 vampires, et 1 drow, tous assassins. Il faut les nourrir donc pas trop de servant, c'est préférable."

Et finalement, attention ici que ton personnage est une nécromancienne, elle ne peut donc pas user de sort de téléportation :

"Alors elle se décida elle-même, ayant appris un sort de téléportation jusqu'à chez elle, autant qu'elle aille trouver sa fille par ses propres moyens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larenaissance.forumgratuit.be

Eldera Alfheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Avant toute chose :: Présentation :: Présentations validées-