Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mer 6 Déc - 16:46

Le temps est parfait aujourd'hui. Le soleil brille, les oiseaux chantent, la brise est légère et puis il y a une grande foule. Tout ce que les gens aiment en fait. Sauf Rainerith. Pour elle, c'est un temps juste infâme, la pluie est bien plus agréable, certes elle n'aime pas trop le vent, mais elle n'aime pas celui qui se veut chaud...Comment une fille de cette race peut-elle survivre dans ces conditions ?!
Elle soupire en regardant le petit morceau de ciel qu'on peut voir d'où elle se tient. Une ruelle étroite, sans personne aux alentours, sans rayon de soleil pour la frapper, ni paroles pour la déranger. Juste un silence qui peut se montrer pesant. Assise au sol contre le mur, sa tête posé sur la pierre froide, elle ferme les yeux, se disant que la journée n'avait pas été bonne aujourd'hui non plus. Les gens la regardait souvent de travers, dans sa cape noire qui cachait l'entièreté de son corps, elle inquiétait les gens. Mais la jeune fille ne désespère pas, cherchant encore et toujours un médecin assez doué pour faire repousser ce qu'elle a perdu il y a déjà deux ans de cela.

- J'ai faim...

Elle se le murmure pour elle-même, se disant que ça fait déjà trois jours qu'elle ne s'est pas sustenté. Enlevant juste sa capuche après avoir veillé à ce qu'il n'y ait vraiment personne pour la voir, elle laisse le vent caresser sa peau pâle et faire voleter ses fins cheveux couleur corbeau. Que va-t-elle faire aujourd'hui ? Bonne question...y a des jours comme ça où l'ennui l'assaille. En même temps ce n'est pas comme si le bonheur l'avait appelé récemment, se souvient-elle seulement de ce que c'est ?
Elle secoue la tête.

- Allez, debout.

A sa taille, sa bourse ne contenant plus qu'une dizaine de pièce la fait grimacer, elle n'a pas assez pour trouver un lieu où dormir, ni pour...enfin ça elle verrait plus tard. Elle s'étire et avance dans la ruelle pour arriver jusqu'à un boulevard de..ben de ruelles encore...en fait elle s'est perdue de ce qu'elle peut constater...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Sam 9 Déc - 23:43

Un jeune homme se promenais dans la vaste ville d'Irigan. Le vent tentait vainement ébouriffé ses cheveux châtains. Il était vêtus d'un uniforme de l'académie Jenkins arborant l'insigne brilliantes des premières années. Il portait, glissé sur son épaule, un sac à bandoulière dont dépassaient divers parchemins.

Le garçon releva la tête en entendant un bruit. Il tourna les yeux et aperçus alors la jeune fille. Haytam était surpris de voir quelqu'un ici. Il n'était pas dans cette cité depuis bien longtemps mais pourtant, il lui semblait que ces ruelles étaient plutôt déserte.

En bon gentleman, il se dirigea vers l'inconnue et lui demanda si elle n'était pas perdue.

-Bonjour damoiselle, vous semblez vous être égarée. Permettez-moi de vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 0:00

Elle était perdue dans ses pensées, se disant qu'attendre que la nuit tombe allait mettre vraiment beaucoup de temps. L'après-midi avait commencé depuis seulement 3h..enfin environ...Et voir qu'en plus elle s'était perdue, son moral déjà miné de base, était au plus bas. De ce fait, elle ne remarqua pas le garçon, enfin pas avant qu'il ne l'interpelle. Une mèche obstruant sa vue, elle l'a mit derrière son oreille, se rendant compte alors qu'elle ne portait plus sa capuche. Ses yeux violets tendaient vers une couleur plus vive lorsqu'elle avait faim, typique des vampires, or 3 jours c'est déjà presque la moitié de ce qu'ils pouvaient supporter, puis elle n'a jamais jeûné aussi longtemps. Elle fut donc inquiété de la réaction du jeune homme s'il remarquerait cette étrangeté...elle risquait encore d'avoir des problèmes...Sans répondre, elle remit sa capuche, faisant quelques pas en arrière.

- ...

Il n'avait pas l'air bien méchant non plus, de ce qu'elle remarqua en le détaillant de haut en bas, c'est qu'il portait ce fameux costume qui représentait l'académie d'où un élève provenait. Sauf qu'elle ne s'était jamais attardée là-dessus et donc ne voyait pas trop de quelle école il venait. Même si c'était juste un étudiant, on ne sait jamais de quoi les gens sont capables..elle restait comme à son habitude, très méfiante, mais décida néanmoins d'enfin lui répondre, laissant paraitre une voix douce de jeune fille, de sa façon de se tenir assez droite, on pouvait même se demander si elle n'était pas une noble. Cela n'empêcha pas que son ton fut assez désagréable.

- ...Vous ne me connaissez pas et proposez votre aide, comme ça ? Si ça ne cache pas quelque chose de louche ça...je vais très..

Son ventre gargouilla la faisant rougir. "bordel t'es sérieux de gargouiller maintenant ?!" Pensa-t-elle. Elle recula encore un peu.

- Non franchement..je me porte comme un charme...vous pouvez y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 1:22

Haytam écouta la jeune fille avec attention. Il ne pu s’empêcher de se demander de quelle race elle était. Oh bien sûr, il était hors de question de lui demander, cela paraîtrait impolis. Mais, ces yeux et leur couleur particulières avait attiré l'attention de l'étudiant.

Il se redressa pour être bien droit lorsque celle-ci lui répondis. Il fut irrémédiablement attristé de l'attitude sèche de l'inconnue, mais il pouvait comprendre que celle-ci soit méfiante. Ces ruelles sombres étaient parfois arpenté par des personnes peu recommandables...

En entendant le ventre de la jeune fille manifester sa faim, il su ce qu'il devait faire.

-Vous semblez avoir faim... Je ne puis laisser quelqu'un ainsi. Je me permet d'insister mais, il en va de mon honneur, je ne peu vous laissé ainsi, égarée et affamée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 1:32

Elle tiqua en l'entendant dire "égarée et affamée", on aurait dit qu'on parlait d'une pouilleuse..allons dont, elle ne devait pas se vexer pour ça...en plus il avait l'air sympa. Il lui propose à manger après tout..même si ce n'est pas de ce genre de nourriture dont elle a besoin. Elle pourrait faire semblant de manger. Elle éviterait de prendre de grosse portions pour lui éviter de dépenser trop, et après...elle se renfrogna en se disant que son repas était en face d'elle et que dans un ruelle si abandonnée, elle pourrait se jeter sur lui, surtout qu'il ne se méfie même pas. Cependant ce n'était pas du tout son genre, elle le faisait quand c'était vraiment urgent, mais là elle tiendrait le coup, au moins jusqu'à la prohcaine forêt. Elle plongea son regard dans le sien, se montrant moins rude mais ne cachant pas sa méfiance.

- Je n'aime pas l'annoncer comme ça...mais oui en effet, je n'ai pas mangé depuis un certain temps. Mais il ne me reste que peu d'argent et je me dois de le garder encore un peu.

Elle pourrait user de son charisme sur lui...encore faudrait-il qu'elle enlève sa capuche. Mais ça non plus cela ne lui ressemblait pas, elle n'agissait pas comme la créature sombre des ténèbres que tout le monde critique et se méfie.

- Cependant, je ne donne pas ma confiance à n'importe qui. Puis-je au moins avoir votre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 1:54

La ruelle était toujours aussi calme, seul un achat errant venait leur tenir compagnie. Haytam détourna le regard du petit félin, se concentrant sur la conversation qu'il était en train d'avoir.

Il constata que l'inconnue se montrait un peu moins sèche. Cela ravis le jeune homme, elle semblait enfin enclin à accepter son aide.

Il prit un air surpris en entendant sa question, mais oui, il ne s'était même pas présenté! Quel impolis il faisait là...
-Je m'appel Haytam mademoiselle, aurais-je l'honneur de connaître votre nom en retour?

Le jeune étudiant parlait toujours d'une voix claire et calme. Bien qu'il s'exprimais de façon très polis, cela ne l'empêchait pas d'avoir un ton chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 2:07

Evidemment, quand on demande le prénom à l'un, la question est renvoyée, c'est logique. Elle aurait préférée ne pas le lui dire. Elle ne savait pas encore si les affiches de recherches de certains villages dans lequel son coté vampire avait surface l'espace d'une nuit, s'étaient étendues à d'autre contrées. En principe elle ne s'était pas faite beaucoup repérée non plus puisqu'elle faisait le nécessaire, mais bon..Elle détourna le regard, remarquant elle aussi le chat qui fila lorsqu'il s'aperçut qu'il était observé. Elle inspira et serrant le point sous sa cape qui la recouvrait entièrement, parla doucement.

- Rain..erith.

Elle releva la tête.

- Je suis Rainerith.

Elle avait du mal à parler avec gentillesse avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas et qui en plus se montrait si chaleureux. En fait, elle ne parlait avec personne tout court...du coup c'était étrange.

- Haytam.. murmura-t-elle. Dans l'ombre de sa capuche, elle eut un demi sourire. Enchanté j'imagine. En tout cas, pour ce qui est du repas, je ne voudrais pas déranger. Je ne cherche pas à attirer la pitié de qui que ce soit...

Elle n'allait pas non plus accepter n'importe quoi, même s'ils s'étaient donné leur nom, cela ne l'engageait à rien..ou plutot, pourquoi s'est-elle présenté ? Elle aurait pas pu partir sans demander son reste comme chaque fois ? Mais cette fois c'était différent, pourquoi elle n'en savait encore rien. Mais ce garçon l'intriguait. Pourquoi ne l'avait-il pas ignoré en voyant son regard si dérageant habituellement ? Pourquoi vouloir aider un inconnue ? C'était peut-être une coutume locale. Ou elle faisait aussi pitié que cela ? Dans tous les cas c'était étrange. Surtout qu'il ne semblait rien demander un retour, il lui parlait gentiment et souriait bêtement. Quelle étrange garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 2:23

En entendant son nom, Haytam s'inclina légèrement avant de dire:

-Enchantée mademoiselle Rainerith.

Il se redressa ensuite, conservant son expression respectueuse, il considéra la jeune fille quelque instant. Elle avait l'air jeune mais ne portait pas d'uniforme, elle ne fréquentait donc pas d'académie. Il en conclus donc que, ou Rainerith travaillait déjà, ou alors elle suivait des cours privés.

Il sortit de ses pensée en l'entendant parlée. De la pitié? Non, ce n'était pas ça. Le jeune homme était toujours triste de voir qu'autant de gens confondais pitié et compassion...

-Vous ne me déranger nullement. Et ce n'est en rien de la pitié que je ressent à votre égare. Je ne peu simplement pas supporter de laisser quelqu'un dans le besoin.

Haytam parlait peu en règle général. Il considérait que le silence était un meilleur choix que des paroles futiles. Aussi il comprenait que cette jeune fille ne semble pas à l'aise de discuter autant.

-Si vous le permettez, je connais un excellent restaurant dans le centre ville. Souhaitez-vous m'y accompagner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 2:40

C'était négatif de ne s'occuper que de soi-même ? Elle savait ce qu'était la compassion, mais n'a jamais su comment l'appliquer, alors pour elle compassion était égale à pitié. Car au fur et à mesure des années, elle avait finit par se dire que la majorité des vivants ne connaissait plus la compassion. Elle soupira et daigna enfin retirer sa capuche, ça ne servait plus à rien de se cacher. Clignant plusieurs fois des paupières, se disant que ce jeune homme ressemblait au chevalier des livres qu'elle avait lu autrefois. Mais c'était impossible, ce genre de personne n'existait. Le monde était juste impitoyable et injuste. Les gens attendent toujours quelque chose en retour, et si ce garçon ne l'a pas encore montré, cela viendra sans doute plus tard. Elle fronca les sourcils.

- Ce n'est que peine perdue de venir en aide à ceux dans le besoin, vous y passeriez votre vie...

Elle secoua la tête.

- Laissez, je ne faisais qu'exprimer ce qui me passait par la tête.

Elle se décida à s'approcher la première, rompant la longue distance qui s'était établi à cause d'elle. Il était plus grande qu'elle, cela la dérangeait d'autant plus mais elle ne lui fit aucune remarque.

- Je préférerais une petite taverne à l'écart des gens curieux. On me trouve souvent infréquentable, autant que les gens continuent de le penser.

Elle regarda les multiples ruelles qui s'étendaient. Sa prestance précédente n'était plus vraiment, elle ressemblait à n'importe quelle fille. Mais en ayant passé ses mains dans son dos, elle dévoila ses habits de noble. Ses vêtements était soyeux, dans une matière comme la soie ou la laine.

- Alors ? Par où monsieur le bienfaiteur ?

Son arrogance avait déjà pris le dessus sur sa façon de parler...elle commençait à être à l'aise..elle se reprit de suite, se remettant comme avant. Ce mec était dangereux, il la mettais trop à son aise. Si elle devait faire preuve d'arrogance, ce serait de façon à l'intimider, pas pactiser..et puis depuis quand s'exprimait-elle autant ? Elle ne se reconnaissait pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 2:57

Il esquissa un premier sourire en l'entendant parler de peine perdue. Pour lui, rien n'était jamais perdu.

-C'est là la vérité mademoiselle. J'ai fais le choix de passer ma vie à aider ceux qui en ont besoin.

Il regarda Rainerith s'approcher de lui. Il fit également un pas en avant. Il n'avait pas osé faire le premier pas, craignant de l'intimider. Il sentait pourtant que, malgré son apparence frêle, cette jeune fille n'était pas faible. A quoi voyait-il cela? Peut-être à son regard dur ou à sa manière de s'exprimer. Elle n'était pas effrayée, mais méfiante, elle n'était pas distante, mais observatrice. Haytam parlait peu mais regardait beaucoup. Peut-être se trompait-il mais, seul l'avenir le lui dirai.

Il écouta sa réponse quant au choix du lieux. Soit, il ne fréquentait pas personnellement les tavernes mais hélas, par la force des choses, il les connaissait presque toutes...

-Je suis ravis que vous acceptiez mon aide Rainerith. Veuillez me suivre, je connais un établissement non loin qui correspond à vos critères.

Le jeune homme s'engagea dans une autre ruelle. Il jeta un rapide regard par dessus son épaule pour s'assurée que la jeune fille le suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 3:08

Elle avait envie de le traiter d'idiot, mais elle ne le fit pas. Il était différent des autres, mais à vouloir trop aider les autres, il finira par se faire trahir sans s'y attendre. Enfin, elle ne voulait pas sortir ses paroles emprunte de venin. Elle n'avait pas besoin d'essayer de convaincre Haytam, ce n'était pas son job et en plus, elle s'en fichait un peu. Au moins il avait été compréhensible sur le choix du lieu. Elle hocha la tête pour confirmer son accord puis le suivit, pas de près, mais elle le suivait.

- A ce sujet, qu'est-ce qu'un étudiant fiche dans les bas-quartiers ? A moins que vous vous familiarisiez avec la ville ? Vous avez une bien curieuse façon de le faire si c'est le cas.

Elle ne pouvait s'empêcher de lui poser une question, elle voulait le comprendre. Qu'est-ce qui pouvait animer quelqu'un de cette façon, pour qu'il puisse encore avoir de l'espoir pour le monde ? A moins que c'était elle qui était une défaitiste ? Non..cet Haytam ne devait pas avoir beaucoup voyager pour se dire que le monde peut être ttout beau et tout gentil.

- Et de quelle école venez-vous au juste ? Je ne connais pas les académies du coin.

Elle avait bien sûr remit sa capuche pour marcher, voulant éviter une quelconque attention jusqu'à ce qu'ils arrivent. Du coup, elle s'était tout de même rapprochée pour parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 3:24

Haytam écouta sa question et ne pu s’empêcher de grimacer, cela le gênait de répondre mais c'était impolis de ne pas le faire.

-Pour dire vrai, je cherchais quelqu'un. Mais il peu tout à fait attendre. Le fait est que, je ne fréquente pas ce genre de rue de mon plein grès.

Le jeune homme connaissait néanmoins très bien les bas-quartier, trop bien même... Il n'aimait pas s'y promener mais n'avait souvent guère le choix. Il arrivait donc à se repairer dans ce dédales de ruelles. Le jeune étudiant évitait aussi toutes les rues réputées plus dangereuse mais il ne pouvait que prier pour que tout se passe bien.

-Je viens de l'académie Jenkins. Pardonner mon indiscrétion mais, êtes-vous étudiante vous aussi?

Il espérait ainsi pouvoir répondre à la question qu'il se posait il y à quelque minutes. A voir maintenant si la jeune fille était d'accord de lui répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 3:38

Il cherchait donc quelqu'un, et ce quelqu'un semble souvent visiter ce genre d'endroit. Si c'était son ami, ce devait être soit un voleur, soit un barbare, soit il était pas bien riche ou appartenait à une race pas bien respectée, malgré la soi-disant égalité des races. Encore une fois elle se demanda si c'était alors un brave ou un inconscient, car un étudiant n'est qu'en plein apprentissage, s'il tombe sur un voleur agressif, savait-il se défendre ? Mais elle ne connait pas non plus la force d'Haytam, il est peut-être plus puissant que ce que montre son apparence moyenne. Elle ne changea pas de ton en entendant la question de l'interlocuteur, elle n'avait pas besoin de le cacher et n'en avait plus honte depuis le temps.

- Pas du tout. Je n'ai pas besoin de l'être. Qui plus est, académie égale "beaucoup de gens" et donc très peu pour moi. Et non, je n'ai pas de travail. Je survis comme je peux, avec mes propres moyens.

Elle n'était pas nécessairement quelqu'un de bien dans ses actes, mais son caractère ne correspondait pas à sa façon d'agir. Elle le savait et passait au-dessus, se disant qu'elle n'avait guère le choix. Maintenant sa question la plus importante, même si elle aurait du mal à lui répondre s'il la lui renvoyait, elle serait donc plus subtile. Elle voulait savoir à qui elle avait à faire. Comme une sureté supplémentaire.

- La question peut paraître indiscrète j'en suis consciente, mais si je vous demande quel est votre race, vous ne me répondriez que si je vous disais la mienne je suppose ?

Ainsi il savait que s'il le disait, elle ne le dirait pas. Se confier au premier venu n'était que pure folie, mais Haytam lui semblait avoir ce coté idiot attachant donc bon, il allait peut-être le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 4:03

Le jeune garçon marchait à bonne allure, il voulait éviter de traîner trop longtemps dans les mauvais quartier. il s'assurait néanmoins régulièrement qu'il ne distançait pas Rainerith.

Il fit un léger détour afin d'éviter un gang qu'il vit de loin. Ceux-là n'étaient pas des enfants de choeurs, il savait qu'il valait mieux ne pas croiser leur route...

Haytam fut surpris de la réponse de la jeune fille, il n'avait pas envisager cette autre option. Il se demandait bien comment elle faisait pour survivre ainsi mais, la question était trop indiscrète. De plus, cette jeune fille fréquentait les bas-quartier, peut-être se livrait-elle à des activité illégales... Elle n'en avait pas l'air mais, le jeune étudiant était bien placer pour savoir que, l'habits ne faisait pas le moine.

-C'est votre choix mademoiselle. Je tient néanmoins à vous dire qu'il est possible de fréquenter une académie sans pourtant être sociable.

Il parlait en connaissance de cause. Il ne discutait avec presque personne à l'école et passait tout son temps libre ou presque à lire seul à la bibliothèque.

Ils arrivèrent dans une rue plus fréquenté, la taverne n'était désormais plus qu'a quelque centaine de mètres, ils y seraient sous peu.

Le jeune homme soupira en entendant la nouvelle question de Rainerith. Il devrai être prudent dans ses paroles.

-A vrai dire, je préférerais ne pas répondre. Je m'en excuse mais, j'espère que vous comprendrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 4:19

Elle le suivait facilement, ayant l'habitude de marcher. Pour sa réponse, le problème n'était pas la sociabilité ou pas..mais ça elle n'allait pas lui en dire la raison, et comme il ne semblait pas chercher plus, elle ne trouva pas l'utilité d'approfondir le sujet. Lui indiquer qu'elle était plus vieille qu'elle n'en avait l'air risquait de lui donner un indice sur sa race. Apparemment elle n'était d'ailleurs pas la seule à ne pas vouloir révéler ce qu'elle est.

- Ne vous inquiétez pas, je peux comprendre.

En voyant la taverne, elle regarda autour pour voir le type de gens.  Ils n'étaient pas le genre à venir déranger pour rien, et son apparence ne semblait en perturber aucun, heureusement à vrai dire.

- Cet endroit sera parfait.

Elle prit les devants et poussa la porte..qui entra en collision avec un assez grand homme (enfin surtout par rapport à elle), dont le cache-oeil et le gabarit des muscles ne lui dit rien de bon. Elle le vit froncer les sourcils tandis qu'il grognait.

- Tu peux pas regarder où tu vas gamine ?!!

Elle releva la tête vers cette énergumène avec un certain dédain, ses yeux violets brillant intensément. Le molosse n'apprécia pas le regard, qu'il trouva par la suite dérangeant. Il la bouscula alors pour sortir, et son dos heurta la porte épaisse en bois. Mais elle ne répliqua pas tandis qu'il s'éloigna, jetant un regard tout aussi noir a Haytam.

- T'a un problème le morveux ?

Sans attendre une réponse, il le bouscula lui aussi pour passer.

Rainerith ne dit rien mais n'avait qu'une envie, lui planter une flèche dans les deux fesses...voir plus. Mais comme à son habitude elle se retint. Pas besoin de réagir, rester discrète, il ne l'avait pas provoqué davantage donc pas besoin de réagir. Parlant d'une voix devenue plus dur vu ce qu'il s'était passé, du fait que cela lui rappelle le passé, elle fit signe à Haytam.

- Traine pas derrière, c'est toi qui a le porte-monnaie.

Cela devait être une forme de cynisme mais avec son ton cela sonnait plus comme une insulte du coup..elle espérait qu'il le prenne pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 4:35

Haytam grimaça lorsque l'homme louche le boucula. Il ne dit néanmoins rien, il voulait rester discret et ne pas avoir d'ennuis, c'était deux exelentes raison pour ne rien répliquer.

Il suivit la jeune fille qui était passée devant, il lança néanmoins un regard en arrière pour s'assurer que énergumène ne revenait pas.

-Je suis désolé de t'emmener dans un endroit si peu fréquentable... J'espère sincèrement que nous n'allons pas rencontrer d'autres problèmes.

Le jeune étudiant détourna les yeux en voyant que les autres clients lui lançais des regards mauvais. Il avait l'impréssion d'être un mouton qui se serait égaré dans une meute de loup. Hors, et cela décontençait les loups, il en était certain, Haytam n'était nulement effrayé.

Il repaira une table de libre, un peu à l'écart dans la taverne. le jeune homme n'était pas bien riche mais, le prix des consomation était peu élever ici. Il n'aurait dés lors, aucun problème à leur payer de quoi se sustenter.

-La table là-bas semble parfaite. Dit-il en là montrant. Celle-ci vous convient-elle, mademoiselle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 14:14

Elle lui sourit enfin, un sourire arrogant certes, mais un sourire tout de même. Le fait qu'il ne répliqua pas à l'autre homme lui fit comprendre que Haytam en avait dans la cervelle, et qu'en plus il s'excusa de l'avoir emmené ici l'amusait.

- Rassurez-vous j'ai vu bien pire.

Les gens la regardait elle aussi de travers, mais un coup d'oeil dans leur direction les faisaient détourner quelques secondes leur attention. Son regard étrange était parfois utile. Heureusement que s'il y en avait un qui cherchait à s'attaquer à eux, elle avait le moyen de le dissuader. Rainerith suivit le doigt du garçon qui l'accompagnait, montrant la table dans un coin, un peu à l'écart.

- C'est parfait.

Sans plus de tergiversation, elle alla s'y installer, s'asseyant sur la chaise dos aux autres clients. De ce fait, elle pu enlever sa capuche sans rien craindre, les gens ne voyant plus que ses long cheveux noirs. Elle détailla le menu et fut rassurée de voir qu'il y avait des plats pas cher du tout, au moins elle ne culpabiliserait pas. Installée, coude sur la table et sa joue posée sur son poing, elle mit de suite le doigt sur ce qui la dérangeait depuis tout à l'heure.

- Au fait...vous pourriez arrêter avec vos "mademoiselle" ? Je suis pas une noble jeune fille. Je n'ai même rien de noble.

Enfin sa mère l'était peut-être, mais cela remontait à un temps qui ne l'intéressait plus. Donc entendre "mademoiselle" de ce garçon lui rappelait trop d'où elle venait, et cela ne lui plaisait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 17:20

Haytam prit place à table lui aussi. Il balaya rapidement la pièce du regard pour s'assurer qu'il n'y avait pas trop de danger. Certes, cette taverne était malfamer mais, il fallait tout de même éviter de se retrouver en trop mauvaise compagnie.

Il regarda la carte d'un air distrait. Il n'avait pas particulièrement faim ou soif, il préférait ne rien commander qui vienne de cet établissement crasseux.  

Cette taverne était sale et mal éclairée. On sentait une odeur âcre dont il ne pouvait identifier la source. Les tables et les chaises étaient vielles et bancale.

Il releva la tête lorsque la jeune fille s'adressa à lui. On le disait souvent trop polis mais, il préférait l'être trop plutôt que pas assez.
-Pardonnez-moi, mais comment voulez-vous que je vous appel dans ce cas?  

Haytam voulait être certain de ne pas commettre d'impaire, le plus simple était encore de demander directement à la personne concernée. Son regard glissa alors vers la carte, il la poussa légèrement vers la jeune fille face à lui.
- Vous pouvez commander ce que bon vous semble.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 17:45

Elle n'était pas perturbée par l'environnement autour d'elle, ayant assez l'habitude de passer dans des endroits pouilleux, après tout, c'est dans ces endroits qu'on peut trouver des bourrés et donc des victimes faciles. On leur apporta une petite cruche avec de l'eau avec deux verres..plus ou moins propres..quand la serveuse versa dans les verres, Rainerith ne pu s'empêcher de grimacer en se disant que l'eau propre ne devait plus l'être. Elle attendit que le femme s'éloigne avant de répondre à la question du garçon.

- Rain, c'est mon surnom. Sinon n'importe quoi d'autre ce serait suffisant.

Elle fit glisser la carte vers elle pour la regarder afin de se décider, mais rien ne la tentait vraiment. La nourriture n'était plus vraiment utile pour elle..pourquoi avait-elle accepté l'invitation du garçon ? C'était complètement stupide..La serveuse revint assez vite, une main sur la hanche.

- Qu'est-ce que je vous sers ?

- Euh..

Elle ne savait pas trop quoi prendre.

- Y a l'plat du jour si vous voulez. La boisson est comprise avec.

Elle regarda ce que c'était et haussa les épaules, ça ou autre chose cela ne changerait rien. Elle releva son regard neutre.

- Je vais prendre cela alors. Et vous ?
Dit-elle en regardant Haytam. Elle se demandait s'il prendrait quelque chose de cet endroit délabré. A moins que ce ne soit son argent qui risque de ne pas être suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Dim 10 Déc - 23:59

Haytam consultait rapidement la carte. A vrai dire, le jeune home n'avait pas vraiment faim et il n'avait surtout pas la tête à ça. Il se tourna donc et adressa un sourire polis à la serveuse.

-Merci mais, l'eau me conviendra parfaitement.

La serveuse repartit avec un soupire agacé. C'était evident, elle préférait un client qui consomme quelque chose plutôt que quelqu'un qui reste là sans rien prendre.

-Rain? Si vous le souhaitez, c'est donc ainsi que je vous appelerais. Je m'excuse de ne pas vous accompagner dans votre repas mais, je n'ai pas faim.    

Il ne voyait pas quoi ajouter d'autre, après tout, il n'avait fait que dire la vérité... Il jeta encore un rapide coup d'oeil autour de lui, attentif au moindre mouvement ou son anormale. Mais pour l'isntant tout se passait bien...

-N'hésité pas à reprendre un autre plat par la suite. Je veux que vous mangiez à votre faim, Rain.  

Il lui dit cela d'un ton calme et encourageant. Il voulait être certain de ne plus laisser cette jeune fille dans le besoin. Celui lui semblait normal même si il savait que la plus part des gens pensait d'abord à eux-même avant de se préoccuper des autres... Il trouvait cela bien dommage et, espérait, peut-être vainement, que son comportement aiderait à modifier celui des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 1:29

Comme elle l'avait deviné, il refusa poliment de manger. Cela ne la dérangeait nullement. Elle haussa d'ailleurs les épaules.

- Ne vous en faite pas pour moi. Rien que de savoir que vous ayez l'amabilité de me payer un repas est suffisant.

La serveuse revint et déposa une chope devant Rainerith qui fut un peu surprise. Elle la prit et et renifla l'odeur avant de faire une légère grimace.

- C'est de la bière...

- Evidemment vous z'attendiez à quoi au juste ?

La femme reparti encore plus agacée, Rain faisant la moue en regardant son verre. Elle aurait préféré du thé à cette cochonnerie...Elle ne voulu quand même pas vexer le garçon lui payait son repas quand même, et donc bu une gorgée puis toussa. Elle avait déjà bu de la bière, mais celle-là, elle brûlait hyper fort. C'était quoi cette merde ?..Elle secoua la tête, se disant que ce devait être un alcool vachement puissant. Elle répondit de suite à l'inquiétude de son interlocuteur.

- Je ne manga pas beaucoup de base donc pas de soucis à se faire de ce coté là.

N'empêche, en regardant Haytam, elle ne pu s'empêcher de le fixer longuement au niveau du cou, se disant qu'il était jeune et devait avoir un sang délicieux. Sentant ses canines qui voulaient s'allonger dans sa bouche, elle détourna immédiatement le regard. Elle n'avait même pas été discrète...il risquait de se poser des questions si elle ne faisait pas plus attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 2:04

Le jeune garçon observa Rain attentivement. Décidement, il y avait quelque chose en elle qui l'intriguais, son instinc lui dictait qu'il devait se méfier de cette jeune fille mais... pourquoi? Elle semblait certes un peu perdue et avait des yeux d'une couleurs particulière mais, n'avait pas vraiment l'air anormale... Alors pourquoi pensait-il que Rain pouvait représenté un danger?

Il détourna les yeux et considéra son verre. Il posa sa main dessus et usa d'un sort qui fit légèrement briller l'eau.

-Voila... c'est mieux comme cela... j'aurai dû te le proposer plus tôt mais, veux-tu que je purifie l'eau de ton verre? Je pense que cela serait plus prudent compte tenue de la propreté relative de cette établissement...

Il parlait sur un ton d'excuse. En effet, comment avait-il pu ne pas y penser plus tôt? Si Rain tombait malade par sa faute, il s'en voudrait lourdement... Encore une fois, il n'arriverait pas à prendre soin de quelqu'un.

Il fronça les sourcils en la voyant détourner la tête, que se passait-il? Allait-elle bien? Et si elle était malade? Haytam grimaça, il savait qu'il aurait du être plus attentif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 2:18

Son regard porté ailleurs, quand elle entendit la proposition de Haytam, elle blêmit...enfin plus que son teint blanc. Et écarquilla un rapide instant les yeux. Elle se ressaisit quand elle le regarda. Son coeur battu vite sur le moment. Que pouvait-elle répondre ? Elle risquait de griller sa couverture...elle faisait parte des deux races qui était sensible à l'eau bénite. Cette galère. Puis la bière attira son regard. Elle n'avait pas dis directement qu'elle ne l'aimait pas. Elle devait malheureusement improviser avec ça.

- Non merci, pas besoin. J'ai ma bière c'est suffisant. Puis je ne suis pas fan de l'eau,
ça manque de goût.


Ouf, au moins elle avait trouvé une astuce. Seulement...elle allait devoir boire à cette chope pour montrer qu'elle ne mentait pas...elle soupira intérieurement se disant qu'elle allait finir saoule. Il fallait qu'elle mange et bois approximativement en même temps pour éviter tout problème. Et heureusement, le plat arriva enfin. Une cuisse de poulet accompagnée de purée et de compote. Le plat était bien plus propre que leur verre, cela la rassura.

- Si vous en voulez, n'hésitez pas. Je ne risque pas de tout manger.

Prenant ses couverts en mains, elle coupa un morceau de poulet qu'elle mélangea avec compote et purée puis mit le tout en bouche. Elle fut surprise que cela soit si bon vu l'endroit. La nourriture humaine était bonne, mais fade évidemment comparé au goût du sang, qu'il soit de nature animale ou humanoïde. Mais elle ne montrait pas de signe de gêne, ayant pris l'habitude. En même temps elle but à la chope, se retenant fortement de tousser en se disant que cela lui donnait déjà chaud..or elle avait horreur de la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 3:44

Cela aurait été mentir que de dire qu'Haytam n'était pas surpris de la réponse de la jeune fille. Elle ne semblait pas, de prime abord en tout cas, enclins à aimer la bière. Mais cela ne changeait finalement pas grand chose.

-A votre guise mais, je peu aussi purifier votre bière. Il y à moins de risque de maladie mais, mieux vaut ne pas tenter le diable.

Il attendit néanmoins l'accord de la jeune fille. Cela aurait été très impolis de s'emparer ainsi du verre de Rainerith. Il l'a regarda manger, il se demandait si ce plat était bon. Compte tenus de l'insalubrité du lieux, cela lui semblait difficile mais, la jeune fille ne semblait pas trouver cela mauvais.

Un bruit de verre cassé détourna son attention. Cela provenais d'une table non loin. Il plissa les yeux en observant deux ivrognes en train de se battre, il afficha une expression de dégoût, fugace certes, mais bien visiblement. Il tourna ensuite à nouveau la tête vers la jeune fille.

-J'espère qu'ils se calmerons rapidement. Et merci pour votre proposition Rain mais, je n'ai vraiment pas faim.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 4:01

Il était vraiment têtu lui...que dire cette fois ? Elle n'avait qu'à utiliser ce qu'elle utilisait rarement : son charisme de vampire. En général elle l'utilisait pour faire fuir les gens, ou les amadouer, et c'était justement une bonne situation. Elle lui sorti un calme sourire tandis qu'elle le regardait dans les yeux, faisant donc preuve de ce charisme inimitable. Elle y ajouta un argument qui lui vint à l'esprit.

- La levure présente dans la bière repousse tout déchet. Puis elle n'est pas mauvaise,
la chope était déjà plus propre que les verres. Sans doute dû à ce que les gens boivent d'autant plus de bière que d'eau. En bref, non merci ça ira.


Son argument n'était pas très fort mais fortement influencé par son charisme, logiquement, cela devrait passer crème, c'était petit et subtil, juste une parole suggérée qui s'infiltre dans le cerveau de la personne à qui elle s'adresse. Cela dit, son sourire la quitta, reprenant son caractère "normal". Elle reprit son repas, alternant toujours en buvant sa bière.

- C'est comme vous voulez pour le reste..

Rain s'arrêta dans ce qu'elle disait, se rendant compte que sa tête lui tournait assez bien.

- C'est pas vrai...
se murmura-t-elle, l'index et le majeur droit sur sa tempe. L'alcool était en effet plus fort que ce à quoi elle s'attendait, elle était déjà pompette. En même temps, ça se mange vite..mais le pire étant qu'il restait un quart de bière dans sa chope. Si elle continuait, elle finirait saoule..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Revenir en haut Aller en bas

Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Royaume d'Aeren :: Irignan. :: Rues et ruelles-