Une renaissance, tel le phénix, d'une longue histoire oubliée.
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 4:11

Les charmes de la vampire eurent deux effets tout d'abord, Haytam crus ses paroles mais ensuite, il sembla suspicieux et fronça les sourcils. Décidément, quelque chose n'allait pas avec elle... Mais le jeune homme ne parvenait toujours pas à identifier clairement d'où venait le problème et pourquoi il avait cette étrange impression. Haytam avait comme un frisson dans le dos qui remontait le long de sa nuque, une sensation sommes tout fort désagréable.

Cela lui sortit néanmoins de la tête lorsqu'il la vie poser ses doigts sur sa tempe. Elle semblait vraiment avoir un problème, il ne rêvait pas...

- Rainerith? Avez-vous un problème?

Il parlait d'une voix empreinte d'inquiétude, était-ce la nourriture qui était avariée? Ou peut-être était-elle malade. Après tout, il ne savait pas de combien de temps la jeune fille était ainsi à la rue, elle aurait pu contracté l'une ou l'autre maladie... Dans ce cas, il leur faudrait aller voir un médecin, il ne pouvait pas la laissé ainsi... Cela expliquerait sa pâleur et sa fatigue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 4:28

Il allait pas lui foutre la paix !...non elle devait se calmer, elle ne réfléchissais pas clairement. Elle se frotta un oeil en se disant qu'elle avait presque l'impression d'avoir la vue troublée. Wow...elle n'avait jamais bu comme ça, elle n'avait que rarement bu d'alcool dans sa vie...Elle était plus que pompette à vrai dire..mais qu'est-ce-que c'était que cette foutue bière ?! Elle avait fini de manger...mais elle avait toujours faim..holà non..mais Haytam avait l'air si bon..Elle secoua la tête voulant se reprendre mais elle n'eut qu'encore plus mal au crâne.

- ...à vrai dire je ne tiens pas bien l'alcool...

Son coeur pulsait. Le fait d'avoir mangé autre chose que ce qui lui faut, la boisson alcoolisée qui commençait tout doucement à la rendre .."balançoire ?"..., ça lui ravivait ce qu'elle était. Tout comme son coeur battait fort, le violet de ses yeux se fit luminescent. N'en pouvant plus elle se leva brusquement. Elle respirait un peu par la bouche, essayant de se contenir. Elle ne devait pas rester là. Elle fila à travers la taverne sans rien dire à Haytam, bousculant les gens sur son passage. Quand un homme la renversa par terre, il se retourna et la regarda d'un air menaçant. Mais il ne s'attendait pas à voir un regard plus agressif que le sien. Rainerith avait envie de se jeter dessus, mais elle ne devait pas, sa bonne conscience s'y refusait. Ses crocs s'étaient allongés tandis qu'elle fusillait l'homme du regard tout en se relevant. Mais le guerrier ne fut pas stupide, il devint pâle et recula en hurlant :

- C'est une vampire !..

Prise sur le fait, elle disparu à l'extérieur sans demander son reste, mais en arrivant dehors, elle chancela, s'agrippant au mur. Elle respirait fortement, cherchant à reprendre contrôle de son corps. Ses crocs se résorbèrent, ses yeux brillaient déjà moins, mais elle n'était pas sortie du danger si quelqu'un a cru l'homme dans la taverne. Elle n'avait même pas regardé si Haytam l'avait suivie. Elle marcha juste plus loin dans l'une des ruelles avant de s'effondrer sur ses genoux. Sa tête lui tournait beaucoup trop...elle voulait fuir..ne pouvait pas abandonner maintenant.

- Putain de merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 4:38

Tout se passa si vite, il comprenait maintenant pourquoi elle se sentait mal. C'était logique que l'alcool ne lui réussisse pas, surtout celui de ce genre de taverne. Souvent ici, les bières était assez fortes.

Lorsque la jeune fille partie en courant, il se leva à sa suite mais, resta paralysé en entendant le guerrier appeler Rain... vampire?! Comment cela, elle, une vampire? Cela expliquerait vraiment tout... l'étrange sensation qu'il avait, sa pâleur, sa tendance solitaire... Il la vit filer, il hésita à la laissé partir mais... il devait en être certain...

Il sortit de la taverne en courant et regarda rapidement dans les rues adjacente. Il la vit, haletante, à même le sol. Lentement, il marcha vers elle, sortant de sa poche un pendentif sacré, symbole de son dieu.

-Je ne poserais la question qu'une et une seule fois... Es-tu une vampire?

Son ton était soudain devenus froid et il l'avait tutoyer montrant le peu de respect qu'il avait pour les créatures de l'ombre. Il attendait une réponse et, était près à répliquer en cas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 4:53

Elle avait vraiment du mal. Plus jamais elle ne boirais d'alcool..Cette sensation de besoin de se nourrir était juste horrible. Surtout qu'elle ne supportait pas devoir prendre le sang de quelqu'un, mais en dehors des forêts..pas trop le choix à moins de boire le sang d'un chat errant. Elle sursauta du coup quand elle entendit Haytam, il l'avait sortie de ses pensées. Elle s'assit contre le mur, ne sachant pas se tenir autrement. En voyant le pendentif, elle grimaça quelque peu, puis fronça les sourcils ayant un regard plein de colère. Elle parla cependant comme si elle avait le nez un peu bouché.

- Tss...vous êtes vraiment tous pareil vous les humains. Toujours à juger sans connaitre..

Posant sa tête contre le mur, les yeux vers le bout de ciel visible, son regard se fit néanmoins triste, emprunt d'un profond désespoir, à moins qu'il n'ait toujours été là mais bien caché.

- Je ne pas riposter dans mon état...et je préférerais que tu ne t'approche pas de moi.
Si tu veux me tuer vas-y...je n'ai de toute façon plus grand chose à perdre...


Elle aurait tout de même voulu pouvoir s'envoler encore une dernière fois dans le ciel bleu nuit, éclairé par la lune et les étoiles...cela remontait à si longtemps depuis la dernière fois qu'elle l'avait fait. Son sourire arrogant disparu. Elle n'était qu'une coquille vide...sa mort ne changerait sans doute pas le monde. Elle ne manquerait sans doute à personne non plus...ou peut-être à son père ? Si seulement elle avait pu le revoir..mais elle ne connait même pas son nom..lui avait-il seulement dit un jour ?... Elle était bien pathétique. Elle continuait a respirer assez fort, se retenant de se jeter sur Haytam. Elle aurait peut-être une chance de s'en sortir..mais elle n'arrivait pas à se décider de s'en prendre à lui. Il l'avait aidée alors qu'il ne la connaissait même pas, avait été si gentil. Et maintenant il arbore le même visage que ces chasseurs de vampire...que ces humains racistes, que ces gens qui ne cherchent pas à comprendre...
Au final, ses yeux se fermèrent sous l'effet de l'alcool, et elle finit par s'évanouir..ou s'endormir ? En tout cas sans doute en partie un trop d'émotions. Elle tomba lourdement sur le coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 16:29

Haytam regarda la jeune fille. Elle venait de perdre connaissance... qu'allait-il faire? La tuer? Non, il ne pouvait pas... D'abord, il n'était pas certain que Rain était belle et bien une vampire et ensuite... il ne se voyais pas tuer qui que ce soit.

Néos, son dieu, pronais la paix, le bien. Cela aurait été contre tous les principes divins de tuer cette jeune fille sans deffense, vampire ou pas...

Il pouvait aussi la livrer aux gardes mais... encore une fois, il n'était sur de rien... cet homme dans la taverne pouvait s'être tromper.

Le jeune paladin s'asseya à même le sol. Il devait y réfléchir, peser le pour et le contre. Avait-elle déjà tuer des humains? Peut-être, mais il n'en savait rien. Elle aurait eu mille occasion de lui sauter a la gorge, mais malgrés sa faim, elle ne l'avait pas fait.

De fines goutes de pluies commencairent à tomber, en soupirant, Haytam enleva sa veste d'uniforme et alla la poser sur la jeune fille.

Il avait prit sa décision, il resterait là jusqu'à son reveil, il devait en savoir plus... On ne pouvait juger sans connaître. Peut-être faisait-il une énorme erreur mais, il était persuader que Neos l'acceuilerais au paradis si jamais il venait à mourir à cause de sa compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 17:34

Son sommeil fut agité, plus que d'habitude. Son père lui apparu, visage inquiet tandis qu'il posait une couverture sur les épaules de Rainerith pour la réchauffer. Elle ne se doutait pas que cette soudaine sensation de chaleur venait en fait de la veste qu'Haytam lui avait mise pour éviter qu'elle ne soit trempée. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas rêvé de son père, surtout qu'il lui sourit. En général il avait plutôt un air neutre et même par moment triste, mais cette fois il avait un sourire bienveillant. Accroupi près d'elle, il lui passa une main dans les cheveux. Il ouvrit la bouche mais aucun son n'en sorti, elle fronca les sourcils, eut beau demander qu'il parle plus fort, cela ne changeait rien. Il s'était entouré de ses ailes, créant un manteau de plumes blanche. Elle ne pu s'empêcher de vouloir les toucher. Seulement, la sensation ne fut pas douce, mais rugueuse.

Ses yeux s'entrouvrirent sur la réalité, ce qu'elle caressait était un pavé du sol...Elle serra les dents en se disant que ce n'était vraiment qu'un rêve. Puis d'un seul coup, les événements de la journée lui revinrent en mémoire, elle se redressa brusquement...et le regretta en sentant sa tête qui tournait toujours. Elle se la tint d'une main, grimaçant à la douleur vraiment désagréable. Elle dormait depuis un certains temps déjà, mais combien de temps exactement, elle n'en avait aucune idée...quoique le ciel qui s'était bien assombri lui fit comprendre qu'au moins une bonne heure s'était écoulée..

Enfin, elle remarqua la veste sur ses jambes. Elle haussa les sourcils de surprise.

- Mais..

Elle tourna la tête et vit Haytam assit à coté d'elle. Elle n'en revenait pas. Il ne lui avait rien fait..il aurait pu la tuer ou la conduire à la garde mais rien..

Elle serra la veste entre ses fins doigts, elle avait presque envie de pleurer en voyant une telle gentillesse. Ce n'était pas normal qu'il existe des gens si..elle n'avait pas de mots pour décrire ce garçon. Alors elle posa une simple question, sa voix étant un peu tremblante sous l'effet de cette émotion qu'elle ne comprenait pas non plus.

- Pourquoi ?...pourquoi tu ne m'as pas tué ?..

Elle baissa le regard au sol.

- Si tu as un doute, je suis bel et bien un vampire..mais tu aurais pu essayer un sort sacré ou que sais-je , pour vérifier...alors pourquoi ?

Elle serra la veste contre elle-même.

- Je ne comprends pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Lun 11 Déc - 22:36

Le jeune garçon releva les yeux lorsqu'il entendit Rain parler. Il soupira, que lui répondre? Il n'aimait pas mentir aussi, il allait simplement lui dire la vérité.

- Je n'étais pas certain que tu sois une vampire. De plus, lancer un sort sur toi aurait pu te blesser...

Il se releva, à cause du mauvais temps, il était trempé. Ses cheveux gouttaient sur sa chemise et il frissonnait légèrement.

-En plus je ne te connais pas suffisamment pour te juger, je ne peu pas tuer quelqu'un sans un procès. Si je prenais ta vie alors que tu étais ainsi, je ne vaudrait pas mieux qu'un minable assassin.

Haytam regarda la jeune fille, son visage était vierge de toute expression. Malgré la situation compliqué à laquelle il faisait face, il conservait son calme, rien ne semblait pouvoir briser se masque inexpressif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 1:16

Elle eu un rire crispé en entendant de ne pas pouvoir tuer sans procès...elle avait vu tellement de gens le faire devant ses yeux. Ce garçon si étrange malgré l'expression vierge qu'il affichait, lui faisait toujours ressentir un coté chaleureux qu'elle ne comprenait pas. Elle se leva elle aussi et lui rendit sa veste, mettant sa propre capuche. Elle parla doucement.

- Tiens reprends là. C'est sympa de m'avoir couverte...

Elle avait quelques mèches mouillées elle aussi. Elle se sentait désolée mais aussi...avait un sentiment en elle qu'elle ne comprenait pas, depuis un certain temps déjà, ce garçon..Haytam lui faisait ressentir des choses qu'elle ne connaissait pas. En l'espace de quelques heures, il lui avait donné plus de gentillesse que les 30 ans qui s'étaient écoulé dans sa vie..elle en avait presque les larmes aux yeux. Inspirant pour se calmer, elle releva la tête pour le regarder, exprimant..un sourire, un vrai sourire comme elle ne l'avait plus fais depuis...elle ne savait même plus.

- Merci. Merci Haytam.

D'une certaine façon, la rencontre avec ce garçon lui faisait comprendre que l'humanité n'était peut-être pas complètement perdue, et ça cela faisait beaucoup pour elle.

- Si nous allions à l'abris? Tu risque d'attraper un rhume.

Elle commençait du coup à s'inquiéter pour lui et fut même surprise de lui dire cela. Elle ne craignait pas la pluie elle, donc devrait s'en ficher, mais elle ne voulait pas qu'il souffre d'une maladie parce qu'il est resté à ses cotés jusqu'à son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 2:03

Haytam repris sa veste et la posa sur son bras, il la remetrais plus tard, pour l'heure, elle était trempée par la pluie, tout comme son propriétaire...

-C'est normal... Je ne m'y connais pas spécialement en vampire. J'ignore si vous pouvez attraper froid.

Il avait en effet lu énormément de livre sur énormément de sujet mais il ne pouvait bien entendu pas tout retenir. De plus, de là où il venait, il n'y avait pas vraiment beaucoup d'ouvrage traitant des vampires aussi, il devait bien l'avouer, il était assez mal renseigné.

-Ne me remercie pas. Dans ma religion, il est normal d'aider les autres. En tant que paladin, je ne fais que suivre les préceptes de mon dieu.  

Haytam faisait de son mieux pour suivre à la lettres les règles de la religion de Néos. Cela incluais de ne pas commettre l'un des sept pêcher capitaux. Pour cela, il ne voulait en rien céder à l’orgueil. Certes, il était serviable mais, il n'avait pas le droit de s'en vanter.

Il sortit de ses pensée en entendant Rain parler d'aller à l'abris. C'était une bonne idée en effet, les cieux continuant de déverser un flots continue. Quand il était enfant, Haytam c'était toujours demander si la pluie était en réalité des larmes d'anges, mais, cela faisait des années qu'il avait appris le cycle de l'eau maintenant et, il avait presque oublié cette innocente rêverie enfantine.  

-Oui. Mais quittons ce quartier, nous devons éviter de croisé à nouveau les clients de la taverne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 2:18

Il était donc paladin, il aurait tellement pu l'éradiquer avec sa magie pure. Pourtant, il n'a pas cédé à la haine ou la colère, au contraire il lui est venu en aide. Il suivait vraiment bien ses convictions. Elle le devrait peut-être aussi si elle voulait avoir des ailes blanches...mais le pouvait-elle seulement ? Née aussi ange noir, était-il possible de devenir ange blanc ? Elle s'était déjà posée la question des dizaine de fois mais n'y avait jamais trouvé de réponse. Elle ne priait personne non plus..

Elle le regarda et parut dés lors embêté à sa proposition.

- Je comprends le danger que j'encours en étant proche de cette taverne. Mais si je me rends là où il y a beaucoup de monde...je..

Elle avait toujours faim...et ce mal de crâne...Dans un quartier mieux qu'ici, il y aura plus de monde et elle aura dur à se retenir de ne pas choper quelqu'un au passage. Elle évitait toujours la foule pour cette raison là aussi. N'ayant jamais eu l'habitude de vivre parmi des gens normaux, elle ne savait pas comment on devait s'y prendre pour contrôler ses pulsions. Elle ne l'avait appris qu'à ses dépends, et n'était jamais parvenu à faire abstraction quand autant de monde tournait autour d'elle.

- Je ne peux pas...je ne veux agresser personne..tu n'as pas un ami ou un truc dans le genre chez qui on pourrait...non laisse tomber..en fait tu devrais rentré seule. Je ne crains rien toute seule, puis je serais moins voyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 2:32

Haytam commença à marcher vers une rue plus fréquenter. En entendant Rain lui faire part de ses crainte, il se tourna vers elle.

-Tu n'as pas le choix, tu dois te contrôler. Si tu y arrive, nous n'aurons aucun problème.

Il avait dit ça d'un ton ferme mais sans aucune méchanceté. Il ne faisait qu'énoncé une réalité. Haytam savait que la faim des vampire était difficile à contrôler mais, si Rain ne faisait pas attention, elle craignais de se faire arrêter. Non seulement des gardes mais aussi d'autre paladin arppentaient ces rues et tous les paladins n'étaient pas aussi indulgent que le jeune garçon.

-En soit, je n'ai qu'un seul ami et c'est bien l'une des rares personnes dans cette ville que tu ne dois pas craindre... Mais il n'a pas de chez lui pour t’héberger...  

En vérité, le jeune paladin ne savait pas trop où aller. Il n'avait aucune famille ici et quand bien même, il ne ramenait jamais personne chez ses parents et puis... il ne leur avait pas parler depuis des semaines... Il ne connaissait encore personne à part Zek et il était hors de question que ces deux là se rencontre. Haytam était donc dans une impasse, où pourrait-il bien emmener Rain?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 2:40

Il était marrant lui...se contrôler..les enfants vampires apprennent ça grâce à leur parents, elle n'a que appris à vivre dans une pièce fermé sans personne autour..en bref à être solitaire. Mais évidemment ce garçon ne le savait pas donc il lui disait quelque chose de logique.

Elle voyait bien qu'Haytam était tout aussi embêté par cette histoire d'hébergement. Elle ne voulait en aucun cas qu'il se force à l'aider... mais elle avait bien compris qu'il était buté.

- Tu viens d'une académie non ? Je suppose que tu dors là-bas. Retourne-s'y. Je trouverais bien un abris, j'ai pris l'habitude de dormir sous la pluie. Un simple rebord en tuile ou une poutrelle horizontale suffira à m'abriter.

Que pouvait-elle dire de plus ? Elle se doutait qu'il n'avait pas d'endroit où l'héberger, et cela ne la dérangeait pas vraiment, tant que lui était à l'abris. Elle savait se débrouiller

- Puis j'ai une cape aussi. Et la pluie finira par arrêter de tomber..Vraiment..vas-y..

Elle lui sorti un petit sourire, essayant de plaisanter.

- N'attrape pas froid, tu inquiéterais ton ange gardien.

Elle n'inquiéterais personne elle en y pensant...elle était inexorablement seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 2:55

Il ne voulait pas l'abandoner à son sort mais, le jeune homme n'avait pas vraiment d'idée. En plus, il n'avait que très peu d'argent, il ne pouvait pas lui payer un logement mais... Il ne pouvait quand même pas la laisser à la rue.

-Je ne peu pas t'abandonner hélas, je ne sais pas comment t'hébeger.  

Il se confiait à elle en toute honêteter, que dire d'autre de tout façon? C'était qui plus est la strict vérité. Il soupira et se stoppa dans la ruelle.

- J'ai honte de ne pas pouvoir t'aider mais... Je pourrais t'apporter quelque couvertures ou autres venant de l'académie... Je m'excuse de ne rien pouvoir t'offrir de mieux.

Son visage restait inexpressif mais on sentait bien au timbre de sa voix à quel point tout cela le gênait. Il aurait voulus faire mieux, il aurait voulu faire plus. Mais il ne pouvait pas emmener Rain à l'académie et absolument pas non plus dans une église de Néos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Date d'inscription : 24/11/2017
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 3:20

Elle sourit dans son dos, il s'en voulait de ne pas pouvoir l'aider et s'en était adorable. Il ne l'abandonnerait pas de lui-même, elle devait alors lui fausser compagnie.

- Ta gentillesse n'a vraiment aucune limite mais je ne peux pas te laisser la dépenser plus longtemps. Je te suis déjà reconnaissante. J'espère qu'on se reverra.

Tandis qu'il était dos à elle, elle fonca dans le sens inverse. Courant au plus loin de lui. Il habitait la cité, elle ne tarderait pas à le revoir. Autant ne pas lui donner davantage de tracas.
Elle marchait et changeait constamment de rue. Autant marcher tant qu'il pleut, plus loin elle sera, mieux elle se portera. Du regard, elle cherchait des abris dans les allées, quand enfin elle trouva une ruelle recouverte de tôle, elle s'y réfugia et s'assit au sol. Son bas étaient vraiment trempé et la pluie avait commencé à transpercer sa cape. Elle n'était pas mécontente d'avoir enfin trouvé un abris. L'avantage d'être à moitié vampire, c'était quand même de ne pas ressentir le froid vu que son corps était déjà glacé, moins que les vampires pur certes, mais son corps n'en restait pas moins froid. En voyant personne autour d'elle, sous sa cape, une toute petite bosse apparut quelques instant.

- Non..je ne devrais pas l'étirer ici..

Et la bosse disparu après qu'elle ait passé un main à l'endroit désigné. Dans sa main, elle tenait une plume noir d'encre qu'elle frotta contre sa joue. Elles ont beau représenté un péché, Rainerith les aimait en un sens, et puis que ce soit un ange noir ou un ange blanc, les deux ont des ailes aux plumes de la même douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2017
Localisation : Belgique
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant Mar 12 Déc - 18:03

Surpris, Haytam tenta d'abord de suivre Rain mais, il l'a perdit de vue assez rapidement. Le jeune homme soupira, comment allait-il la retrouver? Il entendit alors l'heure sonner, il était dix-sept heure, il devait se dépêcher, il allait bientôt avoir cours.

Haytam grimaça, il savait qu'il ne retrouverai pas Rain, il devait se résoudre à rentrer à l'académie, son temps libre était désormais terminé, il ne pouvait plus continuer à vagabonder ainsi.

Le jeune élève partit donc en courant mais, tout en veillant à ne bousculer personne, pressé oui mais il restait polis et respectueux tout de même.

Il arriva in extremis à sa salle de classe. Malgré sa bonne condition physique, Haytam était essouffler, ses poumons était en feu mai, il y était arrivé.  Le jeune paladin n'aurait vraiment pas voulus rater ce passionnant cours de théologie.

Il prit place au premier rang, se tenant bien droit. Bien que le cours fut passionnant, il ne pouvait s'ôté de la tête les souvenirs de cette singulière rencontre...

[Fin du rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Revenir en haut Aller en bas

Ruelle sombre, loin du soleil brûlant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Royaume d'Aeren :: Irignan. :: Rues et ruelles-